Veillée à Las Vegas en hommage à B.B King

B.B. King et sa célèbre guitare «Lucille», en... (PHOTO BERTRAND GUAY, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE)

Agrandir

B.B. King et sa célèbre guitare «Lucille», en 1998.

PHOTO BERTRAND GUAY, ARCHIVES AGENCE FRANCE-PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse

Les fans de la légende du blues B.B. King, qui s'est éteint le 14 mai à Las Vegas, pourront lui rendre hommage dans cette ville du Nevada avant qu'il ne soit enterré dans son Mississippi natal, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon le site officiel du «roi du blues», qui est décédé à 89 ans, une veillée est prévue vendredi dans un centre funéraire de Las Vegas. Cette ville lui servait de port d'attache entre ses nombreuses tournées bien remplies et auxquelles il a mis fin il y a seulement quelques mois.

Claudette King, l'une de ses filles qui est chanteuse et se surnomme «la reine bluz», a également évoqué cette veillée et précisé qu'elle serait suivie d'un service religieux samedi.

B.B. King sera inhumé la semaine prochaine dans son musée situé à Indianola, dans l'État du Mississippi, près de l'endroit où il a passé son enfance, d'après le journal local The Clarion-Ledger.

Un responsable du musée n'était pas en mesure dans l'immédiat de commenter ces informations, précisant que les arrangements pour les funérailles étaient en cours de finalisation.

Le musée B.B. King a ouvert en 2008 avec des objets du guitariste légendaire. Il se trouve dans le même bâtiment que le Delta Interpretive Center, consacré lui à l'héritage culturel du delta du Mississippi. C'est dans le nord-ouest de cet État que le blues a vu le jour.

De son vrai nom Riley B. King, le gamin pauvre du Mississippi devenu un musicien légendaire aux 15 Grammy Awards, avec plus de 50 albums à son actif, et des tubes devenus des classiques comme Three O'Clock Blues, The Thrill is Gone ou Rock me baby. Il jouait du blues depuis les années 1940.

Né le 16 septembre 1925, le musicien a vécu une enfance semblable à celle de milliers d'enfants noirs, travailleurs agricoles dans les grandes plantations de coton du sud.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer