• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Les Cowboys Fringants dans «la forêt du 50e» de Laval 

Les Cowboys Fringants dans «la forêt du 50e» de Laval

Jérôme Dupras, Marie-Annick Lépine et Karl Tremblay des... (Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Jérôme Dupras, Marie-Annick Lépine et Karl Tremblay des Cowboys Fringants monteront sur la scène du Centre de la nature de Laval, le dimanche 26 avril, en clôture de la Semaine lavalloise de la Terre. Sur la photo, on les aperçoit avec le maire de Laval, Marc Demers.

Photo: Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Lemay
La Presse

La deuxième Semaine lavalloise de la Terre se terminera de spectaculaire façon le dimanche 26 avril quand les Cowboys Fringants se produiront au Centre de la nature dans un spectacle gratuit intitulé Un arbre pour tous.

Dix mille arbres pour tous, en fait, car c'est bien ce nombre d'arbres et d'arbustes qui sera planté dans la «forêt du 50e» anniversaire de Laval, couvrant 3,3 hectares du Centre de la nature où, en cinq zones, pousseront les essences typiques du sud du Québec. Cette plantation s'inscrit dans le vaste projet 375 000 arbres, mise en oeuvre par la Fondation Cowboys Fringants en collaboration avec la Fondation David Suzuki et le Jour de la Terre. L'objectif: planter 375 000 arbres à Montréal, Laval et dans la couronne métropolitaine à l'occasion du 375e anniversaire de la fondation de Ville-Marie.

«Au cours d'une vaste consultation, les citoyens de Laval nous ont dit vouloir des forêts urbaines, des parcs, des zones humides et deux rivières propres», a déclaré le maire Marc Demers, hier au cours de la conférence de presse lançant la programmation du Jour de la Terre, célébré le 22 avril (voir www.jourdelaterre.net).

L'événement avait lieu à la bibliothèque Marc-Favreau (métro Rosemont), la seule qui ait reçu la certification LEED, a souligné François William Croteau, maire de l'arrondissement Rosemont-La Petite-Patrie, le seul maire d'un arrondissement de l'île - avec Luc Ferrandez du Plateau-Mont-Royal - à avoir signé le manifeste pour un Élan global.

Dumas et Karim Ouellet seront aussi sur la scène du Centre de la nature pour ce spectacle familial, qui débutera à 14 h. En tête d'affiche, les Cowboys Fringants interpréteront peut-être de leur côté quelques pièces de leur prochain CD (sortie prévue à l'automne) qu'ils sont à élaborer sur les bords de la rivière L'Assomption. Approche nouvelle qui va brasser la cage, a-t-on compris.

D'autres artistes sensibles aux problématiques environnementales pourraient s'ajouter à l'affiche du 26 avril. «On a des noms», nous dit Karl Tremblay, le chanteur des Cowboys. «L'affaire, c'est qu'il faut qu'ils acceptent de se faire payer en arbres...»

Le spectacle Un arbre pour tous est produit gratuitement par Larivée Cabot Champagne, dont le président, Claude Larivée, vient d'accéder à la présidence du conseil du Jour de la Terre que dirige quotidiennement depuis 20 ans Pierre Lussier, véritable dynamo à énergie verte.

En mai 2014, les Cowboys Fringants - avec les Trois Accords, Louis-José Houde et Patrick Groulx - avaient attiré au Centre Bell 12 000 spectateurs pour le concert Un arbre pour tous; bénéfice net: 42 000 arbres. Le projet 375 000 arbres (qui s'appelait au début Vers le 22 avril 2017) a déjà permis de planter 60 000 arbres, nous dit Jérôme Dupras. Le bassiste du groupe et président de leur fondation Cowboys Fringants, qui est aussi un spécialiste de l'économie écologique, se réjouit par ailleurs de la volonté de l'Union des producteurs agricoles de s'associer à la plantation de 100 000 arbres dans les zones agricoles de la grande région de Montréal, d'ici la fin de 2017.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer