Le rêve planétaire de Céline Dion

La une du cahier des Arts et spectacle... (Photomontage La Presse)

Agrandir

La une du cahier des Arts et spectacle de La Presse, le 31 mars 1990.

Photomontage La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le lendemain de son 22e anniversaire, le 31 mars 1990, Céline Dion pose en camisole et jeans délavés en une du cahier des Arts et spectacles de La Presse, sous le titre «La vraie Céline Dion chez les grands». Deux jours plus tard, elle lance son premier album en anglais, Unison, au Métropolis, premier jalon d'une carrière internationale lancée il y a 25 ans et dont le prochain chapitre s'écrira sur la scène du Colosseum de Las Vegas le 27 août prochain.

UNISON

En signant le premier contrat d'enregistrement de Céline Dion avec CBS, en 1986, René Angélil met le pied dans la porte d'une carrière internationale sans précédent. Quatre ans plus tard paraît Unison, un premier album en anglais enregistré à Londres et à New York dans lequel CBS, devenue Sony depuis, a investi plus de 500 000$. «Cette femme va faire un malheur à travers le monde dans les années 90», prédit dans La Presse le Britannique Christopher Neil, l'un des trois réalisateurs d'Unison avec David Foster et Andy Goldmark. Neil a vu juste: avant la fin de la décennie, Céline Dion aura vendu 100 millions d'albums.

BEAUTY AND THE BEAST

En 1991, Céline Dion devait enregistrer la chanson Dreams To Dream du film An American Tail: Fievel Goes West, mais le producteur Steven Spielberg se ravise et lui préfère Linda Ronstadt. La chanteuse québécoise interprétera plutôt la ballade Beauty and the Beast en duo avec Peabo Bryson pour le film des studios Disney. Après des ventes d'un million et demi d'exemplaires, Beauty and the Beast vaudra à Céline Dion son premier Grammy en plus de remporter l'Oscar de la meilleure chanson le soir de ses 24 ans.

Céline Dion pose un baiser sur la joue... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse) - image 2.0

Agrandir

Céline Dion pose un baiser sur la joue de René Angélil après la première de son spectacle A New Day à Las Vegas, le 25 mars 2003.

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

D'EUX

Le 30 mars 1995, jour des 26 ans de Céline Dion, paraît l'album D'eux, écrit expressément pour elle et réalisé par l'artiste français Jean-Jacques Goldman. D'eux deviendra le disque francophone le plus vendu de l'histoire. Cet album sera également salué par la critique et René Angélil lui-même nous dira, 10 ans plus tard, qu'il a marqué la carrière de la chanteuse plus encore que n'importe lequel de ses albums en anglais.

LA CONSÉCRATION

Invitée à la suggestion du président Bill Clinton, Céline Dion chante The Power of the Dream à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'Atlanta devant 85 000 spectateurs et 3,5 milliards de téléspectateurs, le 19 juillet 1996. La même année, elle lance l'album Falling Into You, vendu à 30 millions d'exemplaires. Deux ans plus tard, Let's Talk About Love connaît un succès encore plus considérable, tiré par la locomotive My Heart Will Go On, du film Titanic, qui remporte l'Oscar de la meilleure chanson et vaut à la chanteuse son plus grand succès international. À la fin des années 90, Céline Dion est la chanteuse la plus en vue de la planète.

VIVA LAS VEGAS!

René Angélil remporte son pari le plus fou: Céline Dion s'installe pour cinq ans au Colosseum, un théâtre de 4000 sièges que le Caesars Palace lui a construit au coût d'environ 100 millions de dollars. Créé le 25 mars 2003, le spectacle A New Day, signé Franco Dragone, sera présenté plus de 700 fois à guichets fermés et attirera près de 3 millions de spectateurs jusqu'à son ultime représentation, en décembre 2007. Céline Dion retourne au Colosseum en mars 2011 avec un nouveau spectacle qu'elle y a donné au rythme de 70 représentations par année avant de tout annuler à l'été 2014 pour se consacrer à la convalescence de son mari. Elle y retournera avec un spectacle revampé à compter de la fin août 2015.

UNE VRAIE TOURNÉE MONDIALE

Quelques semaines à peine après la fin du spectacle A New Day, Céline Dion repart à la rencontre de ses fans le temps d'une tournée véritablement mondiale. La tournée Taking Chances, sa première en 10 ans, se met en branle à Johannesburg le 14 février 2008 avec un concert pour la Fondation Nelson Mandela et se termine le 26 février 2009 à Omaha, Nebraska. En un an, la chanteuse et son équipe s'arrêtent dans 26 pays sur cinq continents pour y livrer un total de 135 spectacles.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer