• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Gala de la SOCAN: d'autres classiques pour Bélanger 

Gala de la SOCAN: d'autres classiques pour Bélanger

Marie-Mai et son complice Fred St-Gelais ont reçu... (PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Marie-Mai et son complice Fred St-Gelais ont reçu le prix des auteurs-compositeurs de l'année, en plus de se voir récompensés dans la catégorie Chansons populaires pour Nous sommes les mêmes, un succès interprété par Marc Dupré.

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Daniel Lemay
La Presse

Avec quatre de ses chansons arrivées au statut de «classiques», Daniel Bélanger a établi une manière de record d'un soir, hier, au 25e gala de la SOCAN, qui réunissait dans un hôtel du Quartier des spectacles auteurs, compositeurs et éditeurs de musique.

Au cours de la dernière année, Ensorcelée, La folie en quatre, Opium et Sèche tes pleurs ont toutes dépassé les 25 000 mises en ondes, tout comme Je sais, je sais et Provocante, de l'ancien duo de Marjolène Morin dite Marjo et Jean Millaire, J'appelle, que Paul Piché a composée avec Michel Hinton et Robert Léger, et Moi, j'appelle ça de l'amour de Pierre Bertrand, à laquelle ont participé Danièle Faubert, Robert Léger et Christian Péloquin.

Record canadien absolu, par ailleurs, pour le prolifique Luc Plamondon, qui a porté à 30 le nombre de ses classiques avec des certifications accordées hier à Moi Tarzan, toi Jane, écrite avec Robert Charlebois, et à Monopolis, une des grandes chansons de l'opéra rock Starmania, dont le regretté Michel Berger a composé la musique: De New York à Tokyo/Tout est partout pareil. Sortie de nulle part, Martine St-Clair a interprété Monopolis, au grand plaisir de l'assemblée.

La jeune génération s'illustre

Dans ce gala «plus le fun que les grands galas» animé par Michel Rivard, avec son brio habituel, la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique a remis quelque 45 récompenses (voir socan.ca) et, sans parler d'un changement de la garde, il faut noter les coups de chapeau à la jeune génération. Ainsi, Marie-Mai et son complice Fred St-Gelais ont reçu le prix des auteurs-compositeurs de l'année, en plus de se voir récompensés dans la catégorie Chansons populaires pour Nous sommes les mêmes, un succès interprété par Marc Dupré.

Les autres «vers d'oreille» de l'année sont L'amour de Karim Ouellet et Claude Bégin, Comme on attend le printemps de Marc Dupré et Nelson Minville, On leur a fait croire d'Alex Nevsky et Gabriel Gratton et Si tel est ton désir de... Daniel Bélanger, qui n'a pas assisté au gala d'hier. «Les succès populaires, c'est merveilleux parce que ça nous rend riches», a lancé Alex Nevsky, qui a dit vouloir être plus nul dans ses remerciements qu'à l'ADISQ.

Michel Bélanger, devenu «le frère de l'autre» au fil du temps, a reçu quant à lui le prix Hommage pour son apport à la chanson et à son industrie en tant que président de la maison de disques Audiogram, qu'il a cofondée il y a 30 ans et qu'il dirige toujours avec la même finesse d'oreille.

Par ailleurs, la SOCAN - la Société collecte et distribue les droits d'exécution des oeuvres de quelque 120 000 membres au Canada - a remis au Festival d'été de Québec son prix Partenaire en musique et son prix Inspiration à René Angélil, qu'a accepté Patrick Angélil au nom de son père malade.

À titre posthume, le prix Excellence a été décerné au chanteur country Georges Hamel, mort en février dernier après avoir lancé 44 disques en 40 ans de carrière. Laurence Jalbert et Maxime Landry ont chanté un pot-pourri de chansons du «gentleman du country». Sa compagne, Réjanne Leblanc, a accepté le prix pour celui qui «a toujours écrit avec son coeur». Une fleur à la boutonnière...

Son collègue Paul Daraîche a remporté pour sa part le prix annuel de la Musique country tandis que Koriass prenait celui de la Musique urbaine et Klô Pelgag, un autre prix Révélation.

Soulignons finalement que le prix Jan V. Matejcek de la nouvelle musique classique est allé au compositeur et professeur Denis Gougeon tandis que le Hagood Hardy des musiques du monde était décerné à la Montréalaise d'origine sud-africaine Lorraine Klaasen.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer