• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Nicki Minaj présente ses excuses pour un clip controversé 

Nicki Minaj présente ses excuses pour un clip controversé

Nicki Minaj aux MTV European Music Awards le... (Photo: archives AP)

Agrandir

Nicki Minaj aux MTV European Music Awards le 9 novembre dernier.

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
New York

La chanteuse de hip-hop Nicki Minaj a présenté ses excuses mardi à la suite de la vive polémique déclenchée par son dernier clip vidéo rappelant le IIIe Reich, assurant ne pas nourrir de sympathie pour l'idéologie nazie.

Le clip de la chanson Only, réalisé avec des images d'animation, représente notamment la rappeuse sur un trône sur le perron d'un bâtiment gréco-romain avec, tendues entre des colonnes, des grandes bannières arborant deux lettres noires - «YM» (pour «Young Money») - dans un cercle blanc, sur un fond rouge. Une présentation similaire au drapeau nazi, avec le symbole de Nicki Minaj en lieu et place de la croix gammée.

Des chars et des soldats bien alignés sont également représentés, rappelant les défilés militaires organisés par Adolf Hitler.

La chanteuse est accompagnée dans ce morceau par les rappeurs Drake, Lil Wayne et Chris Brown.

Nicki Minaj, qui présentait ce week-end les MTV Europe Music Awards à Glasgow en Écosse, a expliqué que son clip avait été inspiré par la série télévisée d'animation Metalocalypse.

Elle a souligné sur Twitter que le producteur et l'un des superviseurs du clip, décrit comme un ami proche, étaient juifs.

«Je n'ai pas eu l'idée de ce concept, mais je suis désolée (et) je prends toute la responsabilité si j'ai offensé quelqu'un. Je ne cautionnerai jamais le nazisme dans mon art», a-t-elle écrit.

La Ligue anti-diffamation, qui lutte contre l'antisémitisme, avait qualifié un peu plus tôt le clip de «profondément dérangeant», soulignant qu'il était diffusé au moment des commémorations de la Nuit de Cristal, pogrom perpétré par les nazis la nuit du 9 au 10 novembre 1938 en Allemagne et en Autriche.

«Ce clip manque d'égards envers les survivants de l'Holocauste et minimise l'histoire de cette période», a déclaré Abraham Foxman, directeur national de cette organisation.

Après l'explication fournie par la chanteuse, il a salué ses excuses. «Nous espérons qu'elle fera en sorte de compléter son éducation et celle de ses fans sur ce qu'étaient les nazis».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer