• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Sinéad O'Connor est «the Boss», mais rejette l'adjectif de féministe 

Sinéad O'Connor est «the Boss», mais rejette l'adjectif de féministe

La couverture du nouvel album de Sinéad O'Connor I'm not... (Photo AP/Nettwerk Records)

Agrandir

La couverture du nouvel album de Sinéad O'Connor I'm not Bossy, I'm the Boss.

Photo AP/Nettwerk Records

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sadiya Ansari
La Presse Canadienne
TORONTO

Le nouvel album de Sinéad O'Connor s'appelle I'm not Bossy, I'm the Boss - une référence à la campagne de Sheryl Sandberg pour favoriser le leadership féminin - mais la chanteuse rejette l'appellation de féministe.

Au cours d'une récente entrevue téléphonique accordée à partir de l'Irlande, la chanteuse de 47 ans a dit ne pas se considérer comme «engagée dans le mouvement féministe», indiquant «ne pas être informée de la cause».

La chanteuse a fait les grands titres l'an dernier en raison d'un différend avec la star de la pop Miley Cyrus, après que la jeune femme de 21 ans eut comparé son vidéoclip de la chanson Wrecking Ball à la vidéo mémorable de Nothing Compares 2 U d'O'Connor en 1990.

«La vraie mise en valeur de soi en tant que femme serait, à l'avenir, de refuser d'exploiter ton corps ou ta sexualité afin que les hommes tirent de l'argent de toi», a-t-elle écrit dans une lettre ouverte publiée sur Facebook, en faisant référence à la vidéo de Cyrus où celle-ci, nue, chevauche une boule de démolition.

Après que Cyrus eut rejeté le commentaire sur Twitter en lançant une allusion aux problèmes de santé mentale d'O'Connor, la chanteuse irlandais a publié une réponse sur Facebook qualifiant l'ancienne star de Disney d'«outil antiféministe de l'industrie musicale antiféministe».

Sinéad O'Connor a rapidement adopté son iconique coupe de cheveux intégrale au début de sa carrière pour éviter d'être sexualisée par les patrons de l'industrie du disque. Son nouvel album affiche toutefois la chanteuse avec une courte perruque noire, portant une robe en cuir ajustée et brandissant une guitare.

«Je savais que tout le monde publierait les photos parce que personne ne m'a jamais vue avec des cheveux. Ils passeraient les photos et cela attirerait l'attention sur l'album.»

L'album sera dans les bacs lundi.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer