La douce revanche de Lana Del Rey

Qui est vraiment Lana Del Ray? La chanteuse... (Photo: Reuters)

Agrandir

Qui est vraiment Lana Del Ray? La chanteuse qui sera au Centre Bell lundi soir cultive le mystère sur son personnage.

Photo: Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

En vue de son spectacle à guichets fermés au Centre Bell, lundi soir, La Presse reconstitue le parcours de la belle Lana Del Rey, qui a grandi près de Montréal, à Lake Placid. Elle lancera en juin un album réalisé en partie par Dan Auerbach, de The Black Keys. Portrait d'une fille charismatique... et énigmatique.

À l'ère d'Instagram et des réseaux sociaux, rares sont les artistes pop qui cultivent le mystère comme Lana Del Rey. Depuis ses débuts, la chanteuse se dévoile peu sur les tapis rouges et choisit avec parcimonie les entrevues qu'elle accorde.

Outre une série de spectacles en Europe, Lana Del Rey a très peu tourné depuis les lancements de ses albums Born to Die et Paradise. Son premier spectacle à Montréal aura lieu au Centre Bell; les milliers de billets se sont écoulés en cinq minutes à peine lors de leur mise en vente, en mars dernier.

Retour à l'été 2011. Le clip d'une chanson intitulée Video Games, relayé sur les réseaux sociaux, transforme une vague de rumeurs favorables en une effervescence «tsunamique». Son interprète: une belle rouquine aux lèvres pulpeuses et à la voix grave et langoureuse. Une lolita new-yorkaise mélancolique qui suit les pas de Nancy Sinatra.

Son vrai nom: Lizzy Grant, fille d'un investisseur millionnaire. Sa véritable identité: une ancienne starlette pop transformée grâce à des opérations de chirurgie plastique et à un changement d'image tendance rétro-hipster.

Au début de 2012, Lana Del Rey lance un album résolument pop. Scandale: elle a trompé les milieux underground avec ses deux premiers extraits indie, Video Games et Blue Jeans!

Rien pour freiner le mécontentement qu'elle suscite, Lana rate complètement son tour de chant sur le plateau de Saturday Night Live. Son numéro est tellement catastrophique que l'humoriste Kristen Wiig en fera une imitation à la même émission.

Deux ans plus tard, tout a été oublié, ou presque. Cedric Gervais, Sohn et Eli Escobar - pour ne nommer qu'eux - ont remixé Lana Del Rey. Lana a posé pour H&M au son d'une reprise de Blue Velvet. Elle a collaboré à la bande sonore du film The Great Gatsby. L'illustre réalisateur Rick Rubin a produit son moyen métrage Tropico, une adaptation contemporaine libre de la Bible qui présente la charnelle Lana dans le rôle d'Ève.

Le film, réalisé par Anthony Mandler, explore le thème du péché avec trois pièces de la chanteuse: Body Electric, Gods and Monsters et Bel Air.

Un nouvel album

Le leader de The Black Keys, Dan Auerbach, a réalisé en partie le nouvel album de la vamp, Ultraviolence, attendu pour juin. On connaît très peu de détails sur ce compact pour l'instant.

Lancé il y a trois semaines, le premier extrait, West Coast, a surpris agréablement les oreilles des mélomanes avec des guitares suaves et une atmosphère sexy qui rappelle Chris Isaak. Le rêve brisé de la jeunesse américaine sert toujours de thème à l'univers esthétique de la belle Lana.

À quoi s'attendre sur la scène du Centre Bell, lundi soir? À en juger par la prestation qu'a donnée Lana Del Rey au festival californien Coachella le mois dernier, on peut s'attendre à un spectacle solide. La lolita a fumé une cigarette sur scène, a fait chanter le public sur son succès Summertime Sadness et a incarné avec glamour et sensualité son rôle de vamp sans trop se dévoiler.

Lana Del Rey cultive le mystère de son personnage. En entrevue avec le magazine Nylon, en novembre dernier, la jeune femme de 28 ans a parlé de son idole de jeunesse, Elvis Presley, et de sa fascination pour les (défuntes) icônes que sont Kurt Cobain, Jim Morrison et Jeff Buckley. De son enfance à Lake Placid, au milieu des Adirondacks, avec son frère et sa soeur. De sa fascination pour le mysticisme religieux. De ses études, alors qu'elle s'intéressait à la philosophie entre deux épisodes de beuverie.

Lizzy Grant a déménagé à New York, où elle a fait du couchsurfing d'appartement en appartement. Elle y a rencontré ses imprésarios, Ben Mawson et Ed Millett, fondateurs de la boîte Tap Management (Angus and Julia Stone, Breton).

Lana Del Rey a coécrit Video Games avec le réalisateur britannique Justin Parker (Ellie Goulding, Bat For Lashes). Toujours dans l'entrevue avec Nylon, elle aborde son amitié avec l'actrice Jaime King (Sin City).

Lana Del Rey parle de gens, de faits et d'événements, mais très peu d'elle. Elle cultive le mystère. Son mystère. Et c'est la raison pour laquelle elle fascine tant les esprits.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer