Quatre chanteuses rendent hommage à Nirvana

Joan Jett, Lorde et Dave Grohl... (Photo: Reuters)

Agrandir

Joan Jett, Lorde et Dave Grohl

Photo: Reuters

David Bauder
Associated Press
New York

Les membres de Kiss se sont réconciliés mais leur musique n'a pas été entendue. Nirvana a demandé à quatre femmes de chanter les chansons de Kurt Cobain. Et sans surprise, le E Street Band de Bruce Springsteen a transformé son hommage en marathon.

Ces trois groupes ont été intronisés au Temple de la renommée du rock, jeudi soir, au cours d'une cérémonie colorée tenue au Barclays Center de Brooklyn. Le duo Hall & Oates, le rockeur britannique Peter Gabriel, le chanteur folk des années 1970 Cat Stevens et la chanteuse Linda Ronstadt - absente de la soirée - ont aussi été intronisés.

L'hommage à Nirvana a été le plus émouvant. Le trio a été admis au Temple de la renommée dès sa première année d'admissibilité. Smells Like Teen Spirit avait frappé le monde de la musique de plein fouet dès sa sortie en 1991, mais le groupe s'est dissout après le suicide de Kurt Cobain il y a 20 ans.

Le bassiste Krist Novoselic a raconté que des fans de Nirvana l'approchent chaque jour pour le remercier pour la musique et que chaque fois, ça lui fait penser à Kurt Cobain.

La veuve de Cobain, Courtney Love, a été huée par certains membres du public. Elle a dit que Cobain aurait apprécié d'être honoré.

Joan Jett a été choisie pour chanter Smells Like Teen Spirit. Kim Gordon de Sonic Youth, St. Vincent et Lorde ont aussi chacune eu leur tour au micro, la version d'All Apologies par Lorde ayant conclu la soirée.

Kiss avait été au centre d'une controverse dans les jours ayant précédé la cérémonie. Deux des membres originaux du groupe, Paul Stanley et Gene Simmons, croyaient en effet que les remplaçants des ex-membres Ace Frehley et Peter Criss auraient dû jouer à la cérémonie plutôt que les quatre musiciens originaux. La musique de Kiss n'a finalement pas été entendue.

Les musiciens ont malgré tout eu de bons mots les uns pour les autres lorsque le quatuor s'est amené au micro. «Vous devez pardonner pour vivre», a lancé le batteur Peter Criss.

L'intronisation de Springsteen au Temple de la renommée sans son E Street Band en 1999 avait été critiquée par certains de ses membres. Le groupe a finalement été honoré, bien que ce fut un hommage posthume pour le saxophoniste Clarence Clemons et le claviériste Danny Federici.

Les musiciens, connus pour leurs longs concerts, se sont cependant bien repris. Leur intronisation a duré 85 minutes, les musiciens ayant ignoré les organisateurs qui leur avaient demandé de limiter la durée de leur discours. Ils ont ensuite interprété The E Street Shuffle, The River et Kitty's Back.

Daryl Hall et John Oates sont également montés sur scène pour interpréter quelques succès. Le duo était un habitué des ondes radio à la fin des années 1970 et au début des années 1980. Jeudi soir, ils ont chanté leurs succès She's Gone, I Can't Go For That et You Make My Dreams Come True, mais ont eu de la difficulté à pousser certaines des notes les plus aiguës.

Linda Rondstadt n'a pas pu être présente pour son intronisation. Aujourd'hui à la retraite, elle souffre de la maladie de Parkinson et ne voyage plus beaucoup. La chanteuse a tout de même été saluée par certaines des interprètes les plus populaires de la scène country-rock. Carrie Underwood a interprété Different Drum, le premier succès de Ronstadt avec les Stone Poneys. Emmylou Harris et Bonnie Raitt se sont jointes à elle pour Blue Bayou. Sheryl Crow et Glenn Frey se sont ajoutés pour You're No Good avant l'arrivée de Stevie Nicks, qui a entonné It's So Easy et When Will I Be Loved.

Cat Stevens, le populaire chanteur folk des années 1970 qui a abandonné sa carrière musicale lorsqu'il s'est converti à l'islam, a qualifié l'hommage «d'étonnamment, mais étrangement, outrageusement rock 'n' roll».

«Je ne suis certainement pas le meilleur parmi vous, a-t-il déclaré. Mais en regardant autour de moi, je ne suis pas le pire non plus.»

Il a chanté Father and Son, Wild World et Peace Train.

Peter Gabriel était absent en 2010 lorsqu'il a été intronisé avec les autres membres de Genesis. «C'est plus plaisant lorsqu'on est présent», a-t-il confié en coulisses.

Gabriel a déclaré que les aspirants musiciens devraient s'entourer de gens brillants et, soulignant ses premiers échecs à la batterie, ne jamais avoir peur d'essayer des choses différentes.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer