La vraie voix de Caroline Savoie

The Voice, version française de La voix, a sollicité sur... (Photo fournie par l'artiste)

Agrandir

The Voice, version française de La voix, a sollicité sur Facebook la jeune Acadienne Caroline Savoie pour participer aux auditions à l'aveugle.

Photo fournie par l'artiste

Après avoir fait tourner les têtes des quatre coachs de The Voice le mois dernier en chantant Ain't No Sunshine, Caroline Savoie, la protégée d'origine acadienne de Mika, a de nouveau charmé le chanteur pop britannico-libanais, samedi soir lors des duels, l'emportant haut la main sur sa rivale. Une victoire qui lui permet de passer à la prochaine étape de la compétition: l'épreuve ultime.

Caroline Savoie n'a jamais rêvé de courir les concours de téléréalité musicale. C'est donc The Voice, version française de La voix, qui a sollicité sur Facebook la jeune Acadienne de 19 ans pour participer aux auditions à l'aveugle.

«Ce n'était pas dans mon plan de carrière de participer à une émission de télé comme celle-ci. C'est vraiment une bonne expérience, mais j'aime faire mes propres spectacles, avec mes musiciens. Je ne pense pas que je participerais à La voix au Québec si on m'invitait. Je préfère me concentrer sur ma carrière d'auteure-compositrice», lance la jeune femme.

«Mika est cool»

Lors de la première soirée de duels diffusée samedi soir sur la chaîne française TF1, Mika a choisi de mettre au défi Caroline Savoie sur I'm Wasting My Young Years, une chanson du groupe britannique London Grammar.

«C'est un groupe londonien très populaire en Europe en ce moment. Je ne connaissais pas cette chanson, mais elle est magnifique. Mika est cool, il a le don de me mettre à l'aise», explique la chanteuse. Quel conseil a-t-elle reçu de la part de son coach avant sa performance? «Il m'a dit: «Toi, ta force, c'est quand tu souris! Chante comme si c'était ta propre chanson» », raconte Caroline Savoie, qui a également pu compter sur les conseils de Kylie Minogue, mentor de l'équipe de Mika.

Mais pourquoi la jeune chanteuse acadienne a-t-elle choisi le chanteur pop britannico-libanais pour la guider dans son aventure? «Il m'a tout de suite parlé de l'après-The Voice, et c'est un auteur-compositeur que je respecte beaucoup. Il m'a vraiment séduite», explique-t-elle.

Étudiante à l'école nationale de la chanson de Granby depuis le mois d'août, Caroline enchaîne déjà depuis quelques années les spectacles. «Mes affaires roulent bien. L'an dernier j'ai fait une soixantaine de spectacles, mais j'allais à l'université en même temps à Moncton en communication. C'était beaucoup trop en même temps. Je me suis brûlée et je voulais prendre une année à écrire et à apprendre à l'école à Granby», explique la jeune femme, qui peut compter sur le soutien de son père Rod Savoie, qui a pris en main sa carrière en plus de ses fonctions de directeur au Conseil national de recherches du Canada.

«Ma famille m'a toujours motivée. Quand j'avais 13 ans, mon grand-père m'a offert une guitare et m'a dit que si je m'améliorais, il m'en achèterait une meilleure. Aujourd'hui, j'en ai quatre, alors je pense que ça va bien!», s'amuse Caroline, qui a déjà lancé deux mini-albums et qui partira cet été en tournée en Europe, et peut-être au Québec.

D'autres Canadiens

Caroline Savoie n'est pas la seule canadienne à participer à The Voice, qui compte d'ailleurs parmi ses coachs Garou. L'ex-candidate de la première mouture de La voix Jacynthe Véronneau a elle aussi été retenue aux auditions à l'aveugle, tout comme les ex-académiciens François Lachance et Rich Ly.

«Je partageais ma chambre d'hôtel avec Jacynthe et j'ai développé de belles relations d'amitié avec les Québécois», raconte Caroline Savoie, qui a enregistré son audition à Paris aux côtés des autres candidats en novembre dernier.

Si la jeune chanteuse acadienne sera de l'épreuve ultime, prochaine étape de la compétition, il faudra suivre les duels à venir au cours des prochaines semaines pour connaître le sort des candidats québécois.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer