Les 8es Syli d'or lancées ce soir

Les porte-parole du concours de cette année sont... (Photo: archives La Presse)

Agrandir

Les porte-parole du concours de cette année sont Bumaranga (Colombie), lauréat du Syli d'or 2013, Boogat (notre photo) et Heavy Soundz, lauréat 2012.

Photo: archives La Presse

Daniel Lemay
La Presse

Le duo de zouk kompa haïtien Enposib et le quintette de reggae Pacophonique (Uruguay-Québec) lancent ce soir au Balattou le 8e concours des Syli d'or de la musique du monde.

Jusqu'au 16 avril, tous les mardis et mercredis, deux artistes ou groupes livreront leurs prestations, qui seront jugées par le public. De ces neuf semaines de spectacles sortiront autant de demi-finalistes qui s'affronteront au cours de trois soirées les 22, 23 et 24 avril, toujours gratuites et toujours au Balattou (4372, boulevard Saint-Laurent).

Choisis par un vote combiné du public et d'un jury de professionnels, les trois finalistes se disputeront les Syli d'or, d'argent et de bronze au cours d'un gala présenté au Cabaret du Mile End le jeudi 1er mai (entrée 5$).

Outre des prix de nature promotionnelle, le gagnant sera invité à se produire au festival Nuits d'Afrique et à Mundial Montréal, de même qu'à six autres festivals de musique du monde au Québec et au FrancoFestival de Calgary.

Les porte-parole du concours de cette année sont Bumaranga (Colombie), lauréat du Syli d'or 2013, Boogat et Heavy Soundz, lauréat 2012.

Demain, le public du Balattou sera appelé à juger les performances d'Auresia, chanteuse de «reggae latin soul» d'origine ukrainienne, et de Los Viejha, quintette de fusion Son Jarocho mexicain.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer