• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > Des chanteurs québécois à la Fête de la musique à Paris 

Des chanteurs québécois à la Fête de la musique à Paris

Marie-Pierre Arthur... (Photo: Ninon Pednault, La Presse)

Agrandir

Marie-Pierre Arthur

Photo: Ninon Pednault, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Michel Dolbec
La Presse Canadienne
Paris

Le Canada assure seul la présence québécoise à la Fête de la musique à Paris cette année. La deuxième Nuit Boréale, qui se tiendra vendredi soir sur un des plus beaux sites de la capitale française, est en effet entièrement coordonnée par le Centre culturel canadien. Le Québec, qui était pourtant à l'origine de la manifestation, a décidé de ne pas s'y associer cette fois-ci.

Le spectacle doit réunir 10 000 spectateurs sur l'esplanade des Invalides. Sur scène se succéderont Marie-Pierre Arthur, Karim Ouellet et Mister Valaire, ainsi que la chanteuse folk Basia Bulat et le groupe de rock expérimental Braids, respectivement originaires de Toronto et de Calgary mais vivant à Montréal.

En 2012, la Délégation générale du Québec avait créé la première Nuit Boréale conjointement (et c'était une grande première) avec le Canada, l'ADISQ et son équivalent canadien, la CIMA (Canadian Independant Music Association).

Vue comme une suite du grand spectacle Le Québec prend la Bastille organisé l'année précédente pour les 50 ans de la présence diplomatique québécoise à Paris, l'opération avait obtenu un très joli succès médiatique et public. Les principaux partenaires avaient immédiatement manifesté l'intention d'en faire une vitrine permanente, une vitrine épargnée par les guerres de drapeaux, avait-on souhaité dès le départ de part et d'autre.

La Délégation générale du Québec a toutefois décidé de ne pas renouveler l'expérience, tout en se «réjouissant de la présence d'artistes québécois dans le cadre de cet événement».

«En raison du nombre toujours grandissant d'activités culturelles pour lesquelles nous sommes sollicités, cette activité n'a pas été retenue», a expliqué le délégué général du Québec, Michel Robitaille, en rappelant que «la Délégation est par ailleurs déjà très engagée dans la promotion de la chanson québécoise en France».

Animé par Catherine Pogonat et diffusé en direct sur internet, le spectacle des Invalides apparaît comme un des plus attendus de cette nouvelle édition de la Fête de la musique. Plusieurs médias, à commencer par l'influent magazine culturel Télérama, l'ont mentionné dans leurs sélections, et l'hebdomadaire L'Express, un des nombreux partenaires de l'événement, y a consacré une pleine page de publicité.

L'augmentation du nombre de commanditaires a par ailleurs permis aux organisateurs d'être plus ambitieux que l'année dernière. Un soin particulier a été apporté à la scénographie. Le spectacle se déroulera ainsi sur une grande structure en échafaudages imaginée par le Québécois Olivier Dufour et constituée de quatre scènes, sur lesquelles les artistes se produiront en alternance.

La Nuit Boréale donne aussi l'occasion au Canada d'occuper le terrain de la créativité et l'innovation, «deux qualités canadiennes», souligne un communiqué. Dès l'après-midi, le Centre culturel canadien, situé sur l'esplanade des Invalides, proposera (en collaboration avec l'Office franco-québécois pour la jeunesse) une série d'ateliers sur ces thèmes.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer