• Accueil > 
  • Arts > 
  • Musique 
  • > La mort d'Amy Winehouse par abus d'alcool est confirmée 

La mort d'Amy Winehouse par abus d'alcool est confirmée

  • Amy Winehouse avait redonné son sens à la soul music en chantant l'addiction et le désespoir d'une voix venue du tréfonds d'elle-même. (Photo AFP)

    Plein écran

    Amy Winehouse avait redonné son sens à la soul music en chantant l'addiction et le désespoir d'une voix venue du tréfonds d'elle-même.

    Photo AFP

  • 1 / 15
  • Mais il ne s'agissait pas que de chansons pour la diva trash, retrouvée morte samedi à l'âge de 27 ans après une longue descente aux enfers. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Mais il ne s'agissait pas que de chansons pour la diva trash, retrouvée morte samedi à l'âge de 27 ans après une longue descente aux enfers.

    Photo Reuters

  • 2 / 15
  • «Ils ont essayé de m'envoyer en cure de désintox', j'ai dit non, non, non»: le refrain de son plus grand succès «Rehab» sonne désormais comme un épitaphe. (Photo Reuters)

    Plein écran

    «Ils ont essayé de m'envoyer en cure de désintox', j'ai dit non, non, non»: le refrain de son plus grand succès «Rehab» sonne désormais comme un épitaphe.

    Photo Reuters

  • 3 / 15
  • À 20 ans à peine, elle publie son premier album. Mais alors que se dessine une carrière prometteuse de chanteuse lisse et populaire, Amy Winehouse s'affiche très vite comme un enfant terrible de la soul. (Photo AFP)

    Plein écran

    À 20 ans à peine, elle publie son premier album. Mais alors que se dessine une carrière prometteuse de chanteuse lisse et populaire, Amy Winehouse s'affiche très vite comme un enfant terrible de la soul.

    Photo AFP

  • 4 / 15
  • Elle aura été une étoile filante, avec un premier album, Frank, sorti en 2003 et immédiatement salué par la critique. Le suivant - et dernier -, Back to Black (2006), a connu un succès mondial, propulsé numéro un des ventes en Grande-Bretagne et numéro deux aux États-Unis. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Elle aura été une étoile filante, avec un premier album, Frank, sorti en 2003 et immédiatement salué par la critique. Le suivant - et dernier -, Back to Black (2006), a connu un succès mondial, propulsé numéro un des ventes en Grande-Bretagne et numéro deux aux États-Unis.

    Photo Reuters

  • 5 / 15
  • En juin dernier, elle est apparue pour ce qui restera son dernier concert, à Belgrade, titubante, incapable d'articuler correctement les paroles de ses chansons, et en fin de compte conspuée par ses fans. ()

    Plein écran

    En juin dernier, elle est apparue pour ce qui restera son dernier concert, à Belgrade, titubante, incapable d'articuler correctement les paroles de ses chansons, et en fin de compte conspuée par ses fans.

  • 6 / 15
  • «La police a été appelée par le Service londonien des ambulances à une adresse à Camden Square peu avant 16H05 (12H05 heure de Montréal) aujourd'hui, samedi 23 juillet, à la suite d'informations faisant état d'une femme trouvée morte», a déclaré la police dans un communiqué. (Photo AFP)

    Plein écran

    «La police a été appelée par le Service londonien des ambulances à une adresse à Camden Square peu avant 16H05 (12H05 heure de Montréal) aujourd'hui, samedi 23 juillet, à la suite d'informations faisant état d'une femme trouvée morte», a déclaré la police dans un communiqué.

    Photo AFP

  • 7 / 15
  • Déjà, les manifestations d'amour de ses fans se multipliaient aux abords de sa résidence. (Photo AFP)

    Plein écran

    Déjà, les manifestations d'amour de ses fans se multipliaient aux abords de sa résidence.

    Photo AFP

  • 8 / 15
  • Mitch (accroupi au centre) et Janis Winehouse (au centre tenant un appareil photo) père et mère de la chanteuse Amy Winehouse décédée ce weekend devant les fleurs, les photos et les messages laissés en hommage à la diva du soul et du jazz. (Photo: AFP)

    Plein écran

    Mitch (accroupi au centre) et Janis Winehouse (au centre tenant un appareil photo) père et mère de la chanteuse Amy Winehouse décédée ce weekend devant les fleurs, les photos et les messages laissés en hommage à la diva du soul et du jazz.

    Photo: AFP

  • 9 / 15
  • Message d'amour à une star qui aura traversé le ciel un peu trop vite... (Photo Reuters)

    Plein écran

    Message d'amour à une star qui aura traversé le ciel un peu trop vite...

    Photo Reuters

  • 10 / 15
  • Déjà, les manifestations d'amour de ses fans se multipliaient aux abords de sa résidence. (Photo Reuters)

    Plein écran

    Déjà, les manifestations d'amour de ses fans se multipliaient aux abords de sa résidence.

    Photo Reuters

  • 11 / 15
  • Une foule s'est rapidement massée aux abords de la résidence de la jeune chanteuse. (Photo AFP)

    Plein écran

    Une foule s'est rapidement massée aux abords de la résidence de la jeune chanteuse.

    Photo AFP

  • 12 / 15
  • Sur le plan sentimental, Amy Winehouse a connu un mariage agité avec Blake Fielder-Civil, épousé à Miami en mai 2007 et avec qui elle a divorcé en juillet 2009. Leurs relations allaient jusqu'aux échanges de coups. Son ex-époux a été condamné plusieurs fois à de la prison. (Photo AFP)

    Plein écran

    Sur le plan sentimental, Amy Winehouse a connu un mariage agité avec Blake Fielder-Civil, épousé à Miami en mai 2007 et avec qui elle a divorcé en juillet 2009. Leurs relations allaient jusqu'aux échanges de coups. Son ex-époux a été condamné plusieurs fois à de la prison.

    Photo AFP

  • 13 / 15
  • Une première alerte sérieuse l'avait conduite à l'hôpital en août 2007, pour overdose. En juin 2008, elle est conduite à l'hôpital après s'être évanouie. (Photo AFP)

    Plein écran

    Une première alerte sérieuse l'avait conduite à l'hôpital en août 2007, pour overdose. En juin 2008, elle est conduite à l'hôpital après s'être évanouie.

    Photo AFP

  • 14 / 15
  • Elle était sortie récemment d'une cure de désintoxication, avant de tenter un retour dans le cadre d'une tournée estivale de concerts en Europe, qu'elle avait dû annuler. (Photo AFP)

    Plein écran

    Elle était sortie récemment d'une cure de désintoxication, avant de tenter un retour dans le cadre d'une tournée estivale de concerts en Europe, qu'elle avait dû annuler.

    Photo AFP

  • 15 / 15

Partager

Sur le même thème

Agence France-Presse
Londres, Royaume-Uni

La justice britannique a confirmé mardi la mort accidentelle d'Amy Winehouse par abus d'alcool, après le réexamen, dû à la découverte d'un vice de procédure, des conclusions de la première enquête sur les circonstances du décès de la chanteuse.

L'artiste de 27 ans avait, au moment de sa mort en juillet 2011, plus de cinq fois la limite légale d'alcool autorisée pour conduire, soit 416 mg d'alcool par décilitre de sang, a confirmé l'enquête mardi.

En octobre 2011, Suzanne Greenaway, le coroner ou officier judiciaire chargée de l'enquête sur la mort de la chanteuse soul, avait déjà conclu que la chanteuse était morte accidentellement des suites d'une forte absorption d'alcool après une période d'abstinence.

Mais ses conclusions avaient dû être réexaminées à cause d'un vice de procédure. Mme Greenaway n'avait pas les cinq ans de pratique requis au Royaume-Uni pour intervenir dans une telle enquête, l'obligeant à démissionner en novembre 2011.

Elle avait, de surcroît, été nommée à ce poste par son mari Andrew Reid, lui-même coroner. Il avait également dû démissionner en décembre 2011 après l'annonce du lancement d'une procédure disciplinaire contre lui.

Mardi, Shirley Radcliffe, le coroner chargé de réexaminer les conclusions de l'enquête, a conclu qu'Amy Winehouse était bien morte d'abus «toxique d'alcool», ajoutant qu'elle avait dans le sang «un niveau d'alcool souvent associé à la mort».

Le coroner a précisé que l'artiste avait «volontairement consommé de l'alcool» et que «deux bouteilles vides de vodka étaient au sol» quand elle a été découverte morte dans son lit, dans son appartement de Camden, dans le nord de Londres, le 23 juillet 2011.

La chanteuse aux accents blues avait remporté cinq récompenses aux prestigieux Grammy Awards américains.

La jeune femme avait bataillé pendant des années contre sa dépendance à la drogue et à l'alcool. A sa mort, sa famille a créé une fondation à son nom pour venir en aide aux jeunes dépendants de la drogue et de l'alcool.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer