Éric Lapointe: du Métropolis à la Jamaïque

Le rockeur Éric Lapointe travaille présentement sur un... (Photo François Roy, La Presse)

Agrandir

Le rockeur Éric Lapointe travaille présentement sur un nouvel album qui devrait être prêt au printemps ou à l'automne prochain.

Photo François Roy, La Presse

Partager

Après une pause l'an dernier, Éric Lapointe reprend son traditionnel party des Fêtes au Métropolis le soir du 31 décembre. En février, il repart aussi «au chaud» avec 500 personnes dans un tout inclus en Jamaïque, accompagné de Kevin Parent, Marjo, Kaïn, DJ Shortcut, Styves Lemay et son frère Hugo.

«On commence les répétitions cette semaine», lance Éric Lapointe.

L'an dernier, le rockeur n'a pas fait son traditionnel spectacle des Fêtes car il «voulait rester auprès de [son] petit». Il reprend la tradition cette année, avec près d'une quarantaine de musiciens sur scène avec lui, dont une chorale, un big band, son frère Hugo, Rick Hughes et sa soeur Lulu, sans compter Élizabeth Blouin-Brathwaite et Mélanie Renaud.

«On va défoncer l'année au Métropolis», affirme Lapointe, qui se produira également à Québec et à Chicoutimi.

«Le choix des chansons est fait, explique-t-il. Par rapport aux autres années, il y aura autant de talents sur scène avec la chorale et le big band, mais moins d'artistes invités. J'en ai un et c'est Yves Lambert. Je suis content... Il va apporter un côté traditionnel au show.»

Lapointe compte faire des duos avec son frère et ses trois choristes vedettes, en plus de leur donner du temps de scène. «Il y a des chansons de Noël et mes succès à moi, mais je suis allé dans l'optique de la musique rock qui a marqué mes Noëls, que ce soit Elvis ou Pink Floyd.»

«Avec le big band, je peux faire du funk et c'est trippant de marier la chorale avec du rock», ajoute-t-il.

Pour Lapointe, son party musical des Fêtes est familial dans tous les sens du terme. «En tournée, je vais amener mes enfants, indique-t-il. Et je serai avec ma deuxième famille: mon band et mes musiciens.»

«J'adore l'esprit de Noël, souligne le rockeur. Je suis nostalgique et un peu quétaine. Chez nous, tout est décoré, des escaliers au centre de table. C'est moi qui reçois pour le réveillon.»

La Jamaïque en attendant l'album

Pour une quatrième année, Lapointe organise «Le show au chaud d'Éric» et il invite le public à se retrouver en sa compagnie dans un tout inclus. Du 1er au 8, puis du 9 au 15 février, le rendez-vous est en Jamaïque (presque tous les billets sont vendus). Lapointe ne sera pas le seul artiste à faire le voyage. Il amène avec lui Kevin Parent, Marjo, Kaïn, DJ Shortcut, Styves Lemay et son frère Hugo.

«En février, c'est la période tranquille pour un musicien, explique Lapointe. C'est l'fun car on a le resort à nous autres au grand complet. On fait une soirée Saint-Jean-Baptiste au bord du feu et une soirée reggae. Pour le public, il y a une belle proximité avec les artistes.»

Sinon, Éric Lapointe planche sur son prochain album. «Je suis en plein dans l'écriture, indique-t-il. Si je continue sur mon envolée, ça devrait être prêt au printemps ou à l'automne.»

La vie, la mort, l'amour et l'amitié sont toujours des thèmes qui inspirent le rockeur. La dernière année a été mouvementée pour Lapointe, père de deux jeunes garçons. «La paternité a beaucoup changé ma vie... Je me suis séparé donc j'ai juste mes enfants deux ou trois jours par semaine. Je m'ennuie, donc j'ai encore plus le goût de jouer de la musique.»

La rançon de la gloire

Lapointe, aujourd'hui âgé de 43 ans, fait régulièrement la une des médias à potins. Cet automne, sa séparation avec la mère de ses enfants a fait beaucoup jaser. «C'est un mal nécessaire, dit-il. Je remplis des salles donc les gens s'intéressent à ma vie privée. Je suis chanceux que les gens s'intéressent encore à ma vie. Les signatures, je vais être tanné d'en donner quand on va arrêter de m'en demander.

«L'industrie est moins en forme qu'elle l'était, poursuit-il. Je suis l'un des chanceux qui remplissent encore leurs salles. Jouer souvent, ça me permet de garder mon monde. Mes musiciens, ça fait au moins 10 ans qu'ils sont avec moi. Je suis un gars de famille», conclut-il.

Le party des fêtes à Lapointe aura lieu au Métropolis, le 31décembre, mais aussi à Québec le 19 décembre et Chicoutimi le 28 décembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer