Une affiche de haute tenue au Centre Segal

Ranee Lee n'a pas acheté le Centre Segal des arts de la scène, elle en a juste... (Photo: Archives La Presse)

Agrandir

Photo: Archives La Presse

Daniel Lemay
La Presse

Ranee Lee n'a pas acheté le Centre Segal des arts de la scène, elle en a juste pris possession... La chanteuse de jazz montréalaise a présidé hier, en tant que porte-parole, à la présentation de la saison 2012-2013 de la dynamique scène de la côte Sainte-Catherine. Dans cette programmation de haute tenue, Mme Lee doit lancer la série Power Jazz en octobre avant de se fondre dans la peau de «la reine du gospel» pour la première mondiale de The Mahalia Jackson Musical, en mars 2013. «Nous allons virer la place à l'envers», a promis hier l'auteur et metteur en scène du musical, Roger Peace.

La grande scène du Segal présentera deux autres comédies musicales: Guys and Dolls, le classique des classiques en ouverture, mis en scène par Diana Leblanc, et Tales from Odessa, sur la révolution russe et la mafia juive qu'aura bien terminée Dosh Dolgin alias Socalled pour le Théâtre yiddish Dora Wasserman. Paul Flicker, le directeur artistique du Segal, était aussi heureux d'annoncer la première coproduction internationale de son théâtre: Waiting for the Barbarians, inspirée du roman du Sud-Africain J.M. Coetzee, Prix Nobel de littérature 2003 et qui sera créée à Cape Town à l'automne. À l'affiche au Studio, entre autres: l'Augmentation, de Georges Pérec, une seule phrase de 80 pages, sans ponctuation et en français... (voir www.segalcentre.org).

Outre Ranee Lee, la série Power Jazz fera ses beaux dimanches avec l'Andre White Quartet, le Joe Sullivan Quintet avec le guitariste Lorne Lofsky, les pianistes Lorraine Desmarais et Taurey Butler, et les frères Doxas avec le pianiste Steve Amireault et le tromboniste Jean-Nicolas Trottier.

La partie classique de l'affiche musicale est l'affaire de Musica Camerata Montréal, toujours en résidence au Segal, et de la série Bravo qui présentera entre autres le Quasar Saxophone Quartet, des Montréalais passionnés de musique contemporaine. Notons l'ajout de la nouvelle série Indie - que lanceront Zoë&the Lost Boys - sur laquelle la directrice du Segal, Manon Gauthier, compte beaucoup pour attirer un nouveau public.

En danse, finalement, le Segal et Danse Danse présenteront les works in progress du Groupe d'art Gravel, de Sinha Danse/Constantinople, du Grand Poney de Jacques Poulin-Denis et du RUBBERBANDance Group.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer