Un avant-goût du prochain Mes aïeux

Mes Aïeux... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Mes Aïeux

Photo Alain Roberge, La Presse

Mes aïeux prépare son retour... en format un peu réduit. Lors d'une séance d'écoute tenue dans un studio de l'est de Montréal, le groupe a confirmé que le guitariste Éric Desranleau avait quitté la formation il y a une douzaine de mois.

«Il a fallu combler la place qu'il occupait et se la répartir entre nous», dit Frédéric Giroux, précisant que ce départ s'est fait à l'amiable.

Son absence a eu un impact sur les nouvelles chansons, juge Marie-Hélène Fortin. «Il y a plus de piano», constate-t-elle notamment, avant d'ajouter que l'ensemble lui paraît plus aéré.

Mes aïeux, complété par Marc-André Paquet et les frères Archambault (Stéphane et Benoît), ne fait toutefois pas de changement de cap radical si on se fie aux trois chansons dévoilées mercredi matin.

En plus de Viens-t'en, un folk bluesé, le quintette propose une réflexion sur le culte de la jeunesse et de la nouveauté (Passé dépassé) et une allégorie de la vie en société (Oies sauvages). À l'aube du printemps doit paraître le 12 mars.

Mes aïeux préparera ensuite son retour sur scène, qui ne devrait pas survenir avant l'automne, le temps que Marie-Hélène Fortin et Stéphane Archambault s'adaptent à l'arrivée de leur deuxième enfant, attendu en mai.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer