Céline Dion mère de deux bébés en santé

Céline Dion et René Angélil.... (Photo: AP)

Agrandir

Céline Dion et René Angélil.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Céline Dion a donné naissance à deux garçons en santé, samedi matin à West Palm Beach. «Tout s'est bien passé. Je ne dirais pas qu'elle est en forme, elle est comme quelqu'un qui vient de boxer pendant 10 rondes. Mais quelqu'un qui a fait 10 rondes et qui a gagné son combat», a dit hier soir le nouveau papa, René Angélil.

René Angélil revenait tout juste de l'hôpital St. Mary's de West Palm Beach, où sa femme Céline Dion a accouché par césarienne de ses jumeaux la veille, quand il a rappelé La Presse hier soir. «Aujourd'hui, on a dit à Céline qu'elle pouvait les allaiter, mais c'est parfois difficile la première journée. Comme il fallait leur donner la bouteille, ils ont voulu me faire plaisir et ils m'ont appelé pour que Céline fasse boire un enfant, et moi l'autre. Après, on a parlé des prénoms qu'on leur donnerait. On n'a encore rien décidé parce qu'on ne pensait pas qu'ils arriveraient si vite et on ne s'entend pas encore là-dessus. Ça serait facile de dire: «Prends en un, je vais prendre l'autre», mais on veut être d'accord.

Céline Dion avait été hospitalisée en début de semaine dernière par mesure de précaution après avoir eu des contractions qui ont diminué puis disparu, explique son mari. Elle était suivie par les Drs Ruel Stoessel, spécialiste des accouchements à risque, et Ronald Ackherman, son gynécologue depuis 15 ans.

Quand le futur papa a quitté l'hôpital vendredi, les médecins lui ont dit qu'ils seraient très heureux qu'elle accouche à compter de lundi (aujourd'hui) alors qu'elle en serait à sa 35e semaine de grossesse. «Céline, elle, avait le feeling qu'elle accoucherait samedi. Comme de fait, samedi matin, j'allais reconduire René-Charles à son match de baseball quand Céline m'a appelé pour me dire que les contractions avaient recommencé et que je devais venir tout de suite à l'hôpital. Au même moment, son médecin m'appelait sur l'autre ligne.»

Angélil s'est donc rendu à l'hôpital en compagnie de sa belle-soeur Linda et de sa belle-mère, Thérèse Dion, qui avait raté l'accouchement de René-Charles, né trois semaines plus tôt que prévu. Le premier enfant, qui pesait 5 livres et 10 onces, est né à 11 h 11 et le second, cinq livres et cinq onces, une minute plus tard.

«Céline était prête, sereine et confiante, dit Angélil. On lui a fait une anesthésie locale. Il y avait une quinzaine de personnes en salle d'accouchement, deux équipes complètes, une pour chaque enfant. Quand ils ont soulevé le premier bébé et qu'il s'est mis à pleurer, nous aussi, on s'est mis à pleurer de joie. J'ai coupé les cordons ombilicaux. Céline était très calme, elle a à peine eu le temps de leur donner un bec qu'on les a emmenés dans les couveuses. Sa soeur Linda a tout filmé.»

Céline Dion a dû se prêter à six essais en clinique de fertilité à New York avant que l'opération soit concluante. Le dernier transfert d'embryons a eu lieu le 10 mars. Le mois précédent, après un cinquième essai, elle avait dit à La Presse qu'elle était prête à recommencer tant que son médecin ne lui dirait pas qu'il n'y avait plus d'espoir de réussite. Angélil affirme toutefois qu'elle en était à sa dernière tentative. «On savait qu'on ne pourrait pas réessayer tout le temps, dit-il. On commençait à se dire que ça ne fonctionnerait peut-être pas à cause de son âge (42 ans). Je ne pouvais pas le lui dire, mais je savais qu'elle savait que c'était la dernière tentative.»

Il ajoute : «Mais cette fois, on a fait les choses différemment. Céline était allée à New York cinq fois, puis elle avait pris l'avion pour retourner en Floride. Cette fois, le Dr Rosenwaxs, pionnier de cette technique de fertilisation, a dit qu'il préférait pouvoir l'examiner tous les jours, et nous sommes restés à New York pendant un mois pour mettre toutes les chances de notre côté. En plus, Julie Snyder lui a conseillé des traitements d'acupuncture avant et pendant tout le processus. Est-ce à cause de l'acupuncture ou parce qu'elle est restée un mois à New York? Tout ça ensemble a fait que ça a marché.»

Même s'il ne s'agit pas de jumeaux identiques, le père trouve qu'ils se ressemblent beaucoup. René-Charles, lui, estime que «bébé A» ressemble à papa et «bébé B» à maman. Il est très heureux d'avoir deux frères avec qui jouer, lui qui a été le petit prince de la famille pendant plus de neuf ans. «On est conscients de ça, on va s'organiser pour ne pas qu'il soit affecté», dit Angélil.

La maman et ses deux nouveau-nés quitteront l'hôpital St. Mary's, où Angélil avait été traité pour un cancer il y a une dizaine d'années, pour regagner la maison familiale d'ici quelques jours tout au plus. La date du retour sur scène de la chanteuse à Las Vegas, le 15 mars prochain, ne devrait pas changer.

«La dernière fois, elle avait récupéré assez rapidement, se souvient son mari et imprésario. Je ne pense pas qu'elle en doute, elle non plus. Nous déménagerons à Las Vegas vers le 14 février, mais les répétitions vont commencer le 17 janvier en Floride. On a déjà eu plusieurs rencontres de création, on a décidé des chansons et du pacing et Céline était toujours là. Notre équipe travaille là-dessus depuis un an et le show est monté.»

Quant à l'émission spéciale sur Céline Dion que TVA va diffuser jeudi, sa diffusion n'a pas été retardée en raison de l'hospitalisation de la chanteuse, mais parce qu'on voulait se donner plus de temps de montage, explique Angélil, qui accordera jeudi une interview qui sera intégrée à l'émission : «J'espère que Céline va être rentrée à la maison, mais on ne le verra pas à la caméra.»

Partager

lapresse.ca vous suggère

  • Nathalie Petrowski | <em>Maman last call</em>, prise 2

    Nathalie Petrowski

    Maman last call, prise 2

    J'ai eu mon premier (et mon dernier) enfant à 38 ans. Et si le titre du livre que j'ai écrit à ce sujet s'intitulait Maman last call, ce n'était pas... »

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer