Un été qui profite à la radio parlée

L'animateur Stéphan Bureau a doublé l'auditoire estival de... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, Archives LA PRESSE)

Agrandir

L'animateur Stéphan Bureau a doublé l'auditoire estival de Médium large avec une part de 12,1 %.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, Archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La période estivale est bien souvent l'occasion pour les stations musicales de briller dans les sondages radio, au détriment des stations parlées. Mais avec une actualité foisonnante pendant tout l'été, la tendance semble cette année s'être inversée, si l'on en croit les chiffres dévoilés hier par Numeris pour la période du 29 mai au 27 août.

Record estival pour ICI Première 

+ 5,7 %

Été 2017: 12,5 % des parts de marché

Été 2016: 6,8 % des parts de marché

Avec 12,5 % de parts de marché, ICI Première obtient ses meilleurs chiffres estivaux depuis l'implantation des sondages Numeris, en 2008. La station double en effet ses résultats par rapport à l'an dernier (6,8 %). À la barre de Gravel le matin, Patrick Masbourian enregistre une hausse de 6 %, soit la meilleure performance estivale de l'émission depuis 2014. Du côté des nouveautés, Stéphan Bureau double l'auditoire estival de Médium large avec une part de 12,1 %, alors que Julie Snyder et son 5 à 7 aux Îles avec... Julie a atteint 14,7 %, soit près du double de Parasol et gobelets que pilotait Pierre Brassard l'an dernier dans la même case horaire.

«Toute l'année, ICI Première a été en progression notable, ce que j'attribue surtout à la créativité de nos artisans et animateurs. Cet été, toutes nos émissions sans exception sont en hausse. L'actualité a certes contribué, mais le savant mélange de la grille estivale entre émissions de discussions et d'entrevues et émissions associées au plaisir d'été y est pour beaucoup», explique Patricia Pleszczynska, directrice générale Radio, Audio & Grand Montréal, qui se réjouit également des performances d'ICI Musique. Avec une hausse de 0,7 % de ses parts de marché par rapport à l'an dernier, la station atteint 2,7 %, soit son deuxième résultat en importance depuis 2008, toutes saisons confondues.

Le 98,5 FM prend la tête

+ 2,6 %

Été 2017: 19,1 % des parts de marché

Été 2016: 16,5 % des parts de marché

Le 98,5 FM prend la tête du classement des radios les plus écoutées avec 19,1 % des parts de marché. Une première pour la station parlée qui suit habituellement de près Rythme FM, sa station soeur du réseau Cogeco. En semaine dans toutes les cases horaires, le 98,5 FM se maintient un peu au-dessus de sa performance estivale précédente. En remplacement de Benoît Dutrizac, Mathieu Beaumont n'a pas commis de faux pas et a gagné 0,3 % de parts de marché. «C'est une évidence, l'actualité a grandement contribué aux résultats des radios parlées», lance Michel Lorrain, vice-président exécutif chez Cogeco Média. «L'arrivée massive des migrants aux frontières, les dossiers chauds à Montréal, les questions entourant le président américain ou encore les attentas à Barcelone, tout cela constitue une combinaison propice à la radio parlée, conjuguée à une météo peu clémente cet été», ajoute-t-il.

Rythme FM en difficulté

- 6,8 %

Été 2017 : 13,2 % des parts de marché

Été 2016 : 20,0 % des parts de marché

Habituellement toujours en tête des sondages radio peu importe les saisons, Rythme FM glisse en deuxième position avec 13,2 % de parts de marché, soit à peine 0,7 % de plus qu'ICI Première et 6 % de moins que le 98,5 FM. Des chiffres bien en dessous de ceux de l'été dernier (20 %), mais aussi des performances de la station musicale pendant l'année, soit 18 % à l'automne 2016, 15,8 % à l'hiver 2017 et 14,5 % au printemps. Tout comme sa concurrente Rouge qui vient d'apporter des changements majeurs à sa programmation pour tenter de remonter en selle, Rythme FM serait-elle dans une mauvaise passe?

Rouge dans la bonne voie

- 3,1 %

Été 2017: 8,5 % des parts de marché

Été 2016: 11,6 % des parts de marché

Il est encore beaucoup trop tôt pour savoir si la vague de changements qui touche la station de Bell Média va porter ses fruits. Ce qui est certain, c'est que bien que Rouge soit en baisse de 3,1 % dans ses parts de marché par rapport à l'été 2016, elle a tout de même enregistré une meilleure performance qu'au printemps (+ 1,2 %) et à l'hiver derniers (+ 0,1 %), après avoir baissé de sondage en sondage au cours des deux dernières années. Si les changements dans le style musical de Rouge ont débuté dès cet été, la nouvelle programmation a été seulement lancée à la fin du mois d'août. À suivre.

Statu quo ou presque pour CKOI et Énergie

Aucune des deux stations musicales concurrentes n'aura fait d'étincelles. CKOI et Énergie se maintiennent par rapport aux sondages de l'été 2016 et enregistrent même une très légère hausse, soit de 0,4 % pour CKOI qui accapare 10,6 % des parts d'écoute et de 0,7 % pour Énergie qui occupe 6,5 % du marché.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer