La suite de Full House sort sur Netflix

Andrea Barber, Jodie Sweetin et Candace Cameron Bure... (PHOTO AP)

Agrandir

Andrea Barber, Jodie Sweetin et Candace Cameron Bure dans une scène de Fuller House.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Los Angeles

Les nouveaux épisodes de Full House, série à succès des années 1980 et 1990, sont sortis sur Netflix vendredi, la plupart des acteurs originaux reprenant leur rôle.

Le service de vidéo en streaming a mis en ligne en une seule fois les 13 épisodes inédits de cette suite, intitulée Fuller House.

Netflix a produit ces dernières années de nombreuses séries visant un public adulte, comme House of Cards ou Orange is the New Black, mais avec ces nouveaux épisodes le service, qui compte 75 millions d'abonnés à travers le monde, tente d'attirer un public plus familial.

La série originale avait été diffusée entre 1987 et 1995. Elle racontait l'histoire de Danny Tanner, veuf qui élevait ses trois filles avec l'aide de son meilleur ami et de son beau-frère.

Le scénario des nouveaux épisodes reprend une trame identique: ils racontent l'histoire de D.J. Tanner, la fille aînée, qui est devenue vétérinaire à San Francisco et devient veuve alors qu'elle est enceinte de son troisième garçon. Sa soeur cadette Stephanie et sa meilleure amie Kimmy viennent alors s'installer chez elle pour l'aider à élever ses fils.

Les amateurs de la série retrouveront des décors et un humour bon enfant qui avaient fait le succès de Full House.

Les acteurs originaux sont presque tous de retour: Candace Cameron-Bure (D.J. Tanner), Jodie Sweetin (Stephanie), Andrea Barber (Kimmy) sont les personnages centraux des nouveaux épisodes. Bob Saget (Danny Tanner), John Stamos (l'oncle Jessie), Dave Coulier (l'oncle Joey) et Lori Loughlin (la tante Becky) font quant à eux des apparitions mais ne sont pas présents en permanence.

Seules les jumelles Ashley et Mary-Kate Olsen, qui interprétaient à tour de rôle dans la série originale le rôle de la petite soeur Michelle, qui n'était alors qu'un bébé, ont refusé de participer à Fuller House. Elles ont dit être trop occupées et vouloir se concentrer sur leurs marques de vêtements et leurs diverses affaires à New York.

Clin d'oeil aux soeurs Olsen, après seulement quelques minutes dans le premier épisode de la nouvelle série, tous les acteurs s'arrêtent et regardent avec insistance la caméra durant quelques secondes, le regard complice, quand est évoquée «la petite soeur Michelle retenue à New York pour gérer son empire dans la mode».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer