• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Le nom de Georges Wolinski écorché sur une plaque commémorative 

Le nom de Georges Wolinski écorché sur une plaque commémorative

Le nom du dessinateur Georges Wolinski, tué dans l'attentat contre le journal... (PHOTO AP)

Agrandir

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le nom du dessinateur Georges Wolinski, tué dans l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo à Paris il y a un an, a été mal orthographié sur la plaque commémorative dévoilée mardi, qui a été recouverte provisoirement d'un voile noir, a constaté l'AFP.

«Georges Wolinsky», est-il écrit sur la liste des victimes gravée sur cette plaque, inaugurée dans la matinée par le président français François Hollande sur les lieux de la tuerie.

La mairie de Paris a indiqué que l'entreprise qui a gravé la plaque en se trompant allait corriger son erreur dans l'heure au mastic, en attendant qu'une nouvelle plaque vienne remplacer la première d'ici 48 heures.

La municipalité a précisé avoir tout de suite informé la veuve de Georges Wolinski, Maryse, qui a pris acte.

Le président Hollande a lancé mardi les commémorations des attentats jihadistes de janvier 2015 à Paris en dévoilant trois plaques à la mémoire des victimes des attaques contre Charlie Hebdo, des policiers et des juifs.

Outre celle apposée sur l'ancien siège de Charlie, le chef de l'État a dévoilé une deuxième plaque sur un boulevard proche, où les auteurs de la tuerie avaient abattu dans leur fuite un policier, Ahmed Merabet.

Il a ensuite renouvelé ce geste aux abords d'un supermarché casher de l'est de Paris, cible le 9 janvier d'une autre attaque perpétrée par un autre jihadiste, qui a exécuté trois clients et un employé juif.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer