• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • La Presse obtient six nominations aux prix Judith-Jasmin 

La Presse obtient six nominations aux prix Judith-Jasmin

Les lauréats seront connus le 21 novembre lors... (Photo Fanny Lacasse, archives La Presse)

Agrandir

Les lauréats seront connus le 21 novembre lors du Congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Photo Fanny Lacasse, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'excellence des journalistes de La Presse est à l'honneur aux prix Judith-Jasmin qui couronnent les meilleurs articles et reportages de la communauté journalistique québécoise. Grandes enquêtes, reportage vidéo, nouvelles exclusives: onze artisans de La Presse ont décroché six nominations du prestigieux prix dans de nombreuses catégories.

Quatre journalistes de La Presse se feront la lutte dans la catégorie Nouvelles - médias nationaux. Vincent Larouche et Daniel Renaud sont mis en nomination pour leur article «Du cégep à la Syrie: six Québécois manquent à l'appel». En février dernier, ils révélaient comment de jeunes Québécois auraient quitté le pays pour prendre les armes en Syrie. Annabelle Blais et Gabrielle Duchaine sont en nomination pour un article sur la mort tragique d'un enfant happé par une voiture de police qui roulait à tombeau ouvert.

La journaliste Katia Gagnon a obtenu une nomination dans la catégorie Enquêtes pour «Morphine à volonté», où elle démontre comment elle a obtenu facilement près de 400 comprimés de morphines en simulant un mal de dos. Dans la catégorie Grand reportage, Isabelle Hachey est en nomination pour «Dans les griffes des fous d'Allah : au marché des femmes». L'envoyée spéciale s'est rendue dans le Kurdistan irakien pour recueillir les témoignages de victimes du groupe État islamique.

La chroniqueuse de La Presse Affaires Stéphanie Grammond s'est démarquée dans la catégorie Journalisme de service pour sa série de chroniques sur l'endettement et la détresse financière. Dans la catégorie Multimédia, le journaliste Tristan Péloquin est en nomination pour la vidéo «Dans la peau d'un chauffeur d'Uber X» qui montre les dessous de ce controversé service de transport. Les vidéastes Martin Leblanc et Bénédicte Millaud, ainsi que le monteur Maxime Bélisle sont aussi en nomination.

«C'est une autre grande année pour La Presse et ses journalistes, a déclaré le vice-président et éditeur adjoint de La Presse, Éric Trottier. Cette nouvelle récolte de nominations aux Judith-Jasmin montre à quel point notre salle de rédaction est bourrée de talent. Alors que l'on demande plus d'efforts que jamais à nos journalistes, ça me touche de voir que notre travail journalistique est une fois de plus récompensé.»

M. Trottier souligne également les 15 nominations aux prix Antoine-Désilets obtenues par La Presse la semaine dernière. «Je le répète souvent: on retrouve dans notre salle de rédaction des journalistes et photographes parmi les meilleurs au pays. Ils nous permettent jour après jour d'offrir à nos lecteurs des contenus d'une richesse inégalée. Et nos lecteurs nous le rendent bien puisque l'on bat présentement des records de lectorat sur La Presse+. Tout cela augure bien pour l'avenir de notre média.»

Les lauréats seront connus le 21 novembre lors du Congrès annuel de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec.

Consulter la liste complète des finalistes

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer