• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > CNN finance une chaîne vidéo en ligne orientée vers les jeunes 

CNN finance une chaîne vidéo en ligne orientée vers les jeunes

Great Big Story entend diffuser largement ses contenus... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Great Big Story entend diffuser largement ses contenus sur les réseaux sociaux et souhaite être présent sur tous les supports et applications les plus populaires.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

La chaîne américaine d'information continue CNN a financé le lancement mardi d'une chaîne vidéo en ligne, baptisée Great Big Story, qui proposera quotidiennement des sujets magazine, destinés à une audience plus jeune que celle de sa chaîne.

La chaîne dispose d'un site internet (greatbigstory.com), mais aussi d'applications mobiles téléchargeables sur la plupart des téléphones.

Great Big Story entend diffuser largement ses contenus sur les réseaux sociaux et souhaite être présent sur tous les supports et applications les plus populaires.

La nouvelle société dit avoir reçu de CNN «un investissement sur plusieurs années», mais ne pas appartenir à la chaîne d'information ou au groupe Turner, sa maison mère (lui-même filiale de Time Warner).

Great Big Story, dont l'équipe compte une trentaine de personnes, dit avoir également d'autres «partenaires», selon un communiqué publié mardi.

Les premières vidéos mises en ligne mardi sont des sujets magazine de quelques minutes, qui s'attardent sur des personnalités présentes ou non dans l'actualité.

De trois à cinq nouvelles vidéos seront mises en ligne quotidiennement.

Pour Andrew Morse, responsable du contenu digital de CNN et acteur du projet, Great Big Story est «une chaîne indépendante, (...) conçue pour entrer en contact avec une nouvelle audience, par de nouveaux moyens», a-t-il expliqué dans une note transmise à l'AFP.

Great Big Story vise particulièrement les «millenials» (ou «génération Y»), des jeunes né après 1980 et qui ont toujours, ou quasiment toujours connu internet.

«GBS n'est ni cynique, ni humoristique. D'autres occupent déjà ces terrains-là. (Elle) ne recherche qu'une seule chose: raconter des histoires de manière inégalée et optimiste», a expliqué Andrew Morse.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer