• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • Le Monde: premier volet d'une série non autorisée sur Houellebecq 

Le Monde: premier volet d'une série non autorisée sur Houellebecq

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le Monde publie lundi le premier article d'une série consacrée à l'écrivain Michel Houellebecq, à laquelle il s'est opposé avec virulence, décrivant la star de l'édition comme un personnage contradictoire, médiatique et romanesque, mais aussi tyrannique, selon des témoignages recueillis par le journal.

«Il est désormais entouré d'une cour d'empereur chinois», dit de Michel Houellebecq un de ses amis écrivains dans le premier article de la série Les six vies de Michel Houellebecq, à paraître de lundi à samedi dans Le Monde et signé de la journaliste Ariane Chemin.> Lire l'article

«Il se pose en victime, en être douloureux et souffrant que la littérature a permis de hisser au-dessus de son destin; il est en réalité devenu un tyran», ajoute cet écrivain «que Houellebecq admire», cité sous couvert de l'anonymat, par la journaliste.

Autre auteur et ami de Houellebecq cité par Le Monde, Frédéric Beigbeder le considère comme un «phénomène de société».

«Le personnage (médiatique, romanesque) a pris le dessus sur la personne, gommant même un peu l'écrivain», souligne le journal.

Sollicité par Le Monde pour cette série non autorisée, l'auteur du best-seller Soumission, sorti le jour même de l'attentat contre Charlie Hebdo le 7 janvier, a refusé de répondre demandant aussi aux gens qu'il connaît «d'adopter la même attitude» et de ne pas hésiter «à porter plainte», raconte le quotidien dans un autre article.

«Furieux que Le Monde engage, cet été, une série d'articles dont il n'a pas l'initiative, Michel Houellebecq nous a répondu, le 26 juin: «Je refuse de vous parler et je demande aux gens que je connais d'adopter la même attitude»», précise Ariane Chemin.

«Qu'un écrivain refuse de parler à la presse pour un article le concernant est une chose de très banale et si on s'arrêtait à cela, on n'écrirait plus sur rien, ni personne», a-t-elle déclaré à l'AFP.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer