• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Le critique littéraire Réginald Martel n'est plus 

Le critique littéraire Réginald Martel n'est plus

Réginald Martel... (Photo Alain Roberge, archives La Presse)

Agrandir

Réginald Martel

Photo Alain Roberge, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Marie-Christine Blais
La Presse

Critique littéraire parmi les plus influents pendant près de trois décennies, journaliste politique et économique respecté, notre ancien collègue de La Presse Réginald Martel est décédé la nuit dernière.

Né en 1936 à Amos, il collabore aux premiers travaux qui mèneront à la création du ministère de l'Éducation, avec Paul Gérin-Lajoie.

De 1956 à 1997, il anime de grandes émissions de radio telles que Présent et Le magazine économique à Radio-Canada.

En parallèle, de 1965 à 1968, il est journaliste politique à La Presse.

En 1972, il se porte candidat pour le parti Rhinocéros dans la circonscription d'Outremont lors des élections fédérales de 1972, aux côtés de Jacques Ferron et Gaston Miron.

Mais surtout, il signe, dans les pages de La Presse, plus de 5000 articles sur les écrivains et les livres d'ici, d'abord à temps plein de 1968 à 1997, puis comme collaborateur régulier jusqu'en 2009.

Au fil des ans, de nombreux honneurs ont souligné son travail.

En 1994, un recueil de ses critiques et analyses littéraires, toujours pertinentes, a été publié sous le titre Le premier lecteur: chroniques du roman québécois 1968-1994.

Doté d'une plume limpide et sensible, ce grand érudit avait pour neveu l'écrivain Yann Martel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer