Le journaliste David Carr s'éteint à 58 ans

David Carr en 2008.... (PHOTO CHESTER HIGGINS JR., ARCHIVES AFP)

Agrandir

David Carr en 2008.

PHOTO CHESTER HIGGINS JR., ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Agence France-Presse
WASHINGTON

David Carr, l'un des journalistes les plus respectés des États-Unis, connu pour son humour et son style percutant, mais aussi pour la façon dont il avait réussi à sortir de sa dépendance à la drogue, est décédé jeudi soir à l'âge de 58 ans.

Carr, qui couvrait les médias pour le New York Times, s'est écroulé jeudi soir à la rédaction du journal et a été déclaré mort peu après à l'hôpital, a annoncé le New York Times. La cause de la mort n'était pas connue immédiatement.

Il avait rejoint le grand quotidien new-yorkais en 2002, d'abord pour écrire simplement sur les événements du monde des médias, avant de se voir confier une colonne hebdomadaire dans laquelle il analysait la vie et l'évolution des médias.

Il était également devenu célèbre en 2008 après la publication d'un livre où il décrivait son dépendance à la drogue et la façon dont il avait finalement, après une longue bataille, réussi à en sortir.

Dans ce livre émouvant, il décrivait en détail non seulement sa lutte pour tenter d'abandonner la drogue, mais aussi sa vie de drogué, racontant par exemple comment il lui était arrivé d'abandonner ses deux jumelles, bébés, dans la voiture pour aller s'acheter de la drogue.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer