La cause de Jian Ghomeshi reportée au 26 février

Jian Ghomeshi, au palais de justice de Toronto.... (La Presse Canadienne, Nathan Denette)

Agrandir

Jian Ghomeshi, au palais de justice de Toronto.

La Presse Canadienne, Nathan Denette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
TORONTO

Les avocats de Jian Ghomeshi ont obtenu mercredi, à Toronto, un report dans l'audition de sa cause pour agressions sexuelles.

L'ancien animateur vedette de la radio anglaise de Radio-Canada n'était pas présent au palais de justice, mercredi, lorsque Me Danielle Robitaille a expliqué au tribunal que la défense avait reçu plus de 1000 documents liés aux allégations de la Couronne, et qu'elle en avait demandé davantage encore.

Ghomeshi, âgé de 47 ans, fait face à sept chefs d'agression sexuelle et à un autre d'avoir voulu vaincre la résistance d'une personne afin de commettre un acte criminel. Les événements liés à ces accusations se seraient produits en 2002, 2003 et 2008.

L'ex-animateur a admis qu'il était un adepte d'activités sexuelles musclées, mais a toujours soutenu que ses partenaires étaient pleinement consentantes, et il a bien l'intention de réfuter ces allégations au procès.

Son avocate principale, Marie Henein, a déjà annoncé que Ghomeshi plaidera non coupable à tous les chefs d'accusation.

La CBC a congédié son animateur en octobre dernier lorsque des cadres du diffuseur public ont été mis en présence de «preuves matérielles» démontrant qu'une femme avait été blessée par Ghomeshi.

En vertu de ses conditions de remise en liberté sous caution, Ghomeshi ne peut quitter l'Ontario et doit habiter chez sa mère.

La prochaine audience a été fixée au 26 février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer