Newsweek de retour en version papier vendredi

Les nouveaux propriétaires de Newsweek veulent relancer une... (Photo: archives AFP)

Agrandir

Les nouveaux propriétaires de Newsweek veulent relancer une édition papier dans les mois à venir.Newsweek: l'article controversé «lance un débat intéressant», estime son propriétaire

Photo: archives AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le magazine Newsweek, qui n'existait plus qu'en version numérique depuis la fin 2012, va ressortir en version papier vendredi en Europe et aux États-Unis.

Le propriétaire du titre, la société IBT Medias, prend un pari risqué en tentant de relancer ce titre mythique qui a failli disparaître en raison de graves difficultés financières.

Pour ce faire, le groupe de médias en ligne basé à New York et dirigé par le jeune entrepreneur français Étienne Uzac, a adopté une stratégie à l'encontre des standards actuels.

En effet, le nouveau magazine papier revendique clairement un positionnement haut de gamme, avec notamment une qualité de papier et d'impression supérieures à celle de ses concurrents, comme Time.

«Nous offrirons la qualité d'un mensuel, chaque semaine», a aussi affirmé le rédacteur en chef Jim Impoco.

La contrepartie de ce positionnement est un prix de vente bien plus élevé que les autres magazines d'actualité: Newsweek sera ainsi en kiosques à 7,99 $ le numéro aux États-Unis. En Europe le prix sera légèrement variable en fonction des pays.

L'abonnement annuel, avec magazine papier et libre accès au site internet, coûtera près de 150 $ aux États-Unis, quand le Time par exemple propose des offres du même type à 30 $.

Le premier numéro du nouveau Newsweek à sortir vendredi sera imprimé à 70 000 exemplaires, a précisé un porte-parole de l'hebdomadaire à l'AFP. À moyenne échéance, les propriétaires se sont fixé des objectifs de 100 000 numéros en circulation aux États-Unis, et 100 000 dans le reste du monde.

«On veut faire un magazine de très haut niveau éditorial», avait déclaré début janvier Étienne Uzac, patron et cofondateur d'IBT Media qui n'était pas joignable mercredi. «On est en train de mettre en place une grande équipe européenne, on fait du bon travail», avait-il ajouté.

Aujourd'hui, Newsweek emploie 29 journalistes à temps plein.

Référence de la presse américaine créé en 1933, Newsweek, qui a tiré à 3,3 millions d'exemplaires au début des années 1990, a connu un déclin constant au cours des deux décennies suivantes. Après avoir changé de mains à plusieurs reprises, il a été racheté l'été dernier par IBT Media.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer