• Accueil > 
  • Arts > 
  • Médias 
  • > Kevin Spacey savoure son retour dans House of Cards 

Kevin Spacey savoure son retour dans House of Cards

Kevin Spacey dans la seconde saison de House... (Photo: archives AP)

Agrandir

Kevin Spacey dans la seconde saison de House of Cards.

Photo: archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Cassandra Szklarski
La Presse Canadienne
Toronto

L'acteur Kevin Spacey dit savourer son retour au petit écran dans la peau du politicien sans âme Francis Underwood dans la série dramatique House of Cards.

Les épisodes de la deuxième saison (incluant la version française, doublée au Québec) seront tous mis en ligne vendredi par Netflix.

La série raconte l'histoire de Francis Underwood, un homme politique assoiffé de pouvoir et prêt à tout pour arriver à ses fins.

La première saison de la série a reçu des critiques des plus élogieuses, permettant même à Robin Wright, qui tient le rôle de l'épouse du personnage principal, Claire Underwood, de remporter un Golden Globe plus tôt cette année.

Kevin Spacey n'a rien voulu révéler sur la saison 2, préférant plutôt discuter de l'émergence de Netflix en tant qu'alternative aux réseaux traditionnels et aux chaînes câblées.

L'acteur hollywoodien affirme qu'il n'aurait jamais pu espérer trouver de meilleurs collaborateurs que ceux qui travaillent avec lui sur cette série télé. Selon lui, il n'y a aucun doute que le modèle de Netflix est un succès.

«Nous avons peut-être appris la leçon que l'industrie de la musique n'a pas apprise, c'est-à-dire qu'il faut donner aux gens ce qu'ils veulent, quand ils le veulent, dans le format qu'ils veulent, à un prix raisonnable. Il y a alors de fortes chances qu'ils choisissent de l'acheter plutôt que de le voler», a-t-il avancé lors d'une récente entrevue téléphonique.

«Je crois que pour le public, la plateforme n'a tout simplement plus d'importance.»

Les attentes étaient élevées lorsque House of Cards a été lancée, l'an dernier, et décrite comme la série phare du service en ligne, qui promettait de réinventer le divertissement maison avec cette saga politique.

Spacey affirme n'avoir jamais ressenti la pression de s'assurer que la série connaîtrait du succès, choisissant de se concentrer uniquement sur son travail et son appréciation de ce qu'il qualifie de «troisième âge d'or de la télévision».

«(C'est une époque) où on a des personnages qui sont très complexes, qui ne sont pas des personnages gagnants de la façon dont, pendant plusieurs années, les dirigeants de chaînes télévisées ont fait tout en leur pouvoir pour rendre tous les personnages d'une émission aimables», a souligné l'acteur oscarisé.

Dans la saison 2, le politicien Francis Underwood est décidé à conserver coûte que coûte son poste de vice-président. Le premier épisode commence là où le dernier de la saison précédente s'est terminé. Francis et son épouse Claire sont donc au beau milieu du jogging matinal qu'ils avaient commencé à l'épisode précédent.

Doug Stamper, le bras droit du politicien, les attend chez eux à leur retour, avec des nouvelles qui nécessitent une action immédiate.

La Canadienne Molly Parker se joint à la distribution dans la peau d'une congressiste qui jouera un rôle important dans la quête de pouvoir d'Underwood à la Maison-Blanche, et Spacey suggère qu'elle pourrait se révéler une adversaire importante.

«C'est une actrice merveilleuse. Nous avons eu du bon temps en travaillant ensemble», a confié Spacey. «Je crois que (son personnage) sera une femme vraiment formidable au Congrès.»

Bien que son personnage soit à tout point de vue détestable, Spacey affirme qu'il ne réfléchit pas vraiment aux gestes controversés que pose Underwood dans la série.

«Je ne me place jamais dans une position dans laquelle je poserais un jugement sur les personnages que je joue», a indiqué Spacey.

«Je n'ai pas de dilemme moral quand vient le temps d'interpréter un personnage. Je joue le rôle et je me mets au service du scénario. C'est au public de choisir comment il se sent, quelles questions morales ils se posent au sujet de ce que fait un personnage pour avancer.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer