Diversité TV va de l'avant

Mme Colas, créatrice du Festival du film black... (Photo: Martin Chamberland, La Presse)

Agrandir

Mme Colas, créatrice du Festival du film black de Montréal, consacrera les prochains mois à trouver des partenaires et mettre au point sa programmation.

Photo: Martin Chamberland, La Presse

On en parlait, ça se confirme. Le CRTC vient d'accepter le projet de chaîne de télévision interculturelle initié par Fabienne Colas. La chaîne, qui se nomme pour l'instant Diversité TV, a 48 mois pour se lancer et trouver un distributeur (câblo, satellite), faute de quoi elle perdra sa licence.

«C'est énorme comme étape, lance la productrice d'origine haïtienne. Maintenant qu'on a le go, on peut aller de l'avant et mettre ça debout. Cela dit, c'est clair qu'on ne va pas accoucher l'an prochain. On prend notre temps.»

Axée sur le multiculturalisme, Diversité TV se veut une réponse à l'ethnocentrisme «pur laine» de notre télévision. On y commenterait la société québécoise du point de vue des communautés culturelles, avec des animateurs issus des minorités visibles. Sa programmation serait entièrement en français et sa grille horaire inclurait entre 15 et 35% de contenu local. Le reste se partagerait entre documentaires, émissions sportives (matchs de soccer étrangers) et productions musicales.

La décision du CRTC intervient après des auditions controversées. D'autres joueurs de la communauté haïtienne ont accusé Fabienne Colas de plagiat, un projet similaire étant à l'étude depuis quelques années. Le CRTC a statué que cette querelle de clocher n'était pas de son ressort.

Mme Colas, créatrice du Festival du film black de Montréal, consacrera les prochains mois à trouver des partenaires et mettre au point sa programmation.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer