Twitter est en feu...

Une heure quinze du matin, dans la nuit de dimanche à hier. Une forte odeur de fumée me prend à la gorge. Le feu? Une fois la maison inspectée et les fenêtres fermées (l'odeur est si âcre qu'elle prend à la gorge), petite sortie sur le trottoir pour vérifier l'état des maisons voisines.

Une légère fumée flotte dans le quartier, tout est calme, aucun écho de sirène de pompier. Réflexe de journaliste: j'allume l'ordinateur, à la recherche d'information: cyberpresse.ca, google.ca, radio-canada.ca.

Je trouve bien quelques articles qui parlent de fumée au-dessus de Trois-Rivières et Québec, et dans lesquels on mentionne qu'elle atteindra sans doute Montréal, mais je ne vois aucune nouvelle de dernière minute.

Finalement, c'est sur Twitter que je trouve l'information qui permet à mon coeur de reprendre son rythme régulier: des dizaines de twitts (des messages ne dépassant pas 140 caractères) me confirment que l'odeur de fumée est bel et bien généralisée et que mes amis Twitter la sentent, eux aussi, aux quatre coins de la ville.

Ouf, je peux me rendormir. Merci Twitter. 




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer