Beaux livres: une sélection festive

Il y a le grand amateur de bande dessiné, le maniaque de Spielberg, les... (Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse)

Agrandir

Photo Édouard Plante-Fréchette, La Presse

Partager

Il y a le grand amateur de bande dessiné, le maniaque de Spielberg, les passionnés de photo, d'histoire, de guitare, les nombreux amateurs de bibittes réelles ou imaginaires, l'indécrottable fan des Rolling Stones... En pensant à tous ceux-là, et un peu à nous aussi, évidemment!, nous avons sélectionné de beaux livres qui font plaisir à voir, à lire et à offrir.

La nature vue de (très) près, de Giles Sparrow. Dunod, 320 pages, 34,95$

Offrant une petite pause méditative, cet ouvrage photographique à mi-chemin entre le recueil scientifique et le livre d'art, s'invite dans l'intimité des bibittes et micro-organismes aux splendeurs inconnues. Avec ses photos magnifiées de cnidaires (qui rappellent les abstractions labyrinthiques de Hundertwasser), son gros plan d'une fourrure de phoque qui évoque l'univers sombre de Tim Burton ou le détail d'un oursin qui rappelle étrangement l'esthétique de Dali, on y découvre avec ravissement le monde de l'infiniment petit. Virus, bactéries, chromosomes vus sous le microscope, sont également illustrés et décrits avec précision.  -Sylvie St-Jacques

Reliques, Voyages à la découverte des témoins vivants de l'évolution, de Piotr Naskrecki. Ulmer, 342 pages, 59,95$

Véritable zoom sur la beauté du monde, cet ouvrage est un hommage visuel aux plantes et animaux restés inchangés pendant de longues périodes génétiques, et qui deviennent les mémoires vivantes d'époques préhistoriques. Son auteur nous entraîne en Papouasie/Nouvelle-Guinée, en Afrique de l'Ouest, en Guyana ou aux États-Unis, où il a photographié des plantes carnivores, perroquets indigènes, chauves-souris, grenouilles arboricoles ou mante feuille morte en plein exploit de camouflage. Des reliques vivantes qui nous rappellent la fragilité de la nature et l'importance de protéger la planète. - Sylvie St-Jacques

L'univers expliqué en images, de Hubert Reeves. Seuil, 155 pages, 39,95$

Voici l'édition «beau livre» de L'univers expliqué à mes petits-enfants, paru en 2011. Un livre qui s'adresse à tous, car devant les complexités du cosmos, nous sommes tous des enfants - pour ne pas dire des «poussières d'étoile», comme le veut la célèbre formule de Reeves, grand vulgarisateur scientifique. Ce texte, sous forme de dialogue avec sa petite-fille - rien de mieux qu'un enfant pour poser les «vraies» questions - est non seulement instructif, mais affiche des accents poétiques qui nous plongent dans de grands questionnements existentiels. Agrémentée de photos, cette version «de luxe» n'en est que plus impressionnante encore. -Chantal Guy

L'innocence des objets, d'Orhan Pamuk. Gallimard, 263 pages, 54,95$

En 2011, dans son magnifique roman Le musée de l'innocence (qui vient de paraître en poche), l'écrivain turc Orhan Pamuk insérait un billet pour visiter ce musée qui existe «pour vrai» depuis avril 2012, avenue Çukurcuma, à Istanbul. Composé de 83 vitrines correspondant aux 83 chapitres du livre, il est une fabuleuse collection de souvenirs amassés par des personnages fictifs (dont 4213 mégots!), un foisonnant conservatoire à la mémoire d'un Istanbul intime. À la fois catalogue et plaidoyer, abondamment illustré, L'innocence des objets fait visiter sur papier ce musée, qui séduira les amoureux de la Turquie, de Pamuk et de l'amour. - Marie-Christine Blais

Carnets de Kamouraska, de Paul-Louis Martin et Anne Michaud. Les Heures bleues, 142 pages, 39,95$

C'est un village, une circonscription électorale, une région. Un roman, un film, un rêve. Aucun nom n'évoque autant que Kamouraska, «là où il y a jonc au bord de l'eau». Et personne n'a rendu avec autant de finesse toute la somptueuse richesse de ce presque pays de 17 villages du Bas-Saint-Laurent. Histoire, agriculture, navigation, architecture : des grandes eaux à la menuiserie, l'ethnologue et l'aquarelliste ont marié leur passion du beau et du vrai pour faire de ce Carnet le plus beau livre de l'année. - Daniel Lemay

Cartes, Voyage parmi mille curiosités et merveilles du monde, d'Aleksandra Mizielinska et Daniel Mizielinski. Rue du monde, 108 pages, 39,95$

Il se présente comme un album jeunesse mais c'est d'abord aux adultes qu'il tape dans l'oeil, cet étonnant album de cartes du monde entièrement dessiné dans lequel on peut se perdre longuement. Par de nombreux détails et «petits dessins» un peu naïfs, il offre un survol de la faune, la flore, la géographie, la culture et la population des continents et de quarante pays. À lire seul ou à regarder en famille. - Marie-Claude Girard

L'âge d'or des cartes marines, Quand l'Europe découvrait le monde. Collectif. Seuil/Bibliothèque nationale de France, 256 pages, 65,95$

Dans un registre érudit cette fois, cet ouvrage accompagne une exposition sur les cartes marines utilisées par les navigateurs entre le 13e et le 18e siècle et dont la Bibliothèque nationale de France possède une très riche collection. À la fois oeuvres d'art et outils de navigation, les 80 portulans présentés ici par une quinzaine de spécialistes, racontent aussi la fascination des explorateurs pour l'immensité du monde. Du bonbon pour les passionnés d'histoire, de géographie et des cartes anciennes. - Marie-Claude Girard

René Goscinny: mille et un visages, de José-Louis Bocquet. IMAV Éditions, 283 pages, 59,95$

Goscinny est un géant. Avec Uderzo et Morris, il est derrière deux des plus grandes icônes de la bande dessinée: Astérix et Lucky Luke. José-Louis Bocquet, déjà auteur d'une biographie du scénariste, en explore l'héritage à travers des caricatures esquissées par ses amis et en retrace le parcours, de l'Argentine à ses années d'apprentissage à New York (où il s'est lié avec Harvey Kurtzman, fondateur de MAD), puis à son retour en Europe. Le fil narratif tiré par Bocquet est original et amusant. Page après page, on a le sourire aux lèvres en voyant la bouille de Goscinny se glisser dans les aventures d'Astérix, de Lucky Luke ou d'Achille Talon, où il était rédacteur en chef de la revue Polite... - Alexandre Vigneault

Uderzo - L'intégrale 1941-1951, de Philippe Cauvin et Alain Duchêne. Éditions Hors Collection, 417 pages, 116,95$

Uderzo, contrairement à son collègue Goscinny, est associé à une seule grande série, Astérix, à laquelle il a donné toute sa maestria. Les «uderzomaniaques» Philippe Cauvin et Alain Duchêne estimaient que ce grand succès ne suffit pas à donner la mesure du talent du dessinateur. Jouant les archéologues, ils ont fouillé et entrepris de publier une intégrale de ses oeuvres dont le premier tome s'attarde à ses débuts. Uderzo revient sur son affection pour le dessin animé, qui l'a rapproché de la bande dessinée, et commente ses premières publications: un dessin inspiré de Le renard et le corbeau de LaFontaine, ainsi que les aventures de cape et d'épée d'un gentilhomme baptisé Flamberge. L'essentiel de l'histoire tient en ces centaines de planches illustrées où on s'étonne de voir qu'au tournant des années 50, le co-papa d'Astérix dessinait des superhéros à l'américaine: Capitaine Marvel Jr. Pour les fans finis. - Alexandre Vigneault

Guitares, l'encyclopédie ultime, de Terry Burrows. Hors Collection, 256 pages, 49,95$

Andrès Segovia la considérait comme «un petit orchestre». Frank Zappa vantait son côté «blasphématoire». Pete Townshend détruisait la sienne à la fin de chaque concert... Instrument culte au registre étonnant, symbole de rébellion depuis les années 60, la guitare méritait amplement ce beau livre à pages glacées qui recense 200 modèles de toutes les époques. Outre sa mise en page (élégante), l'originalité de cette encyclopédie réside dans ses affiches détachables de 14 arbres généalogiques, retraçant l'évolution des marques célèbres au fil du temps. Ouvertement «décalé», l'auteur Terry Burrows n'hésite pas non plus à commenter des marques plus obscures au design particulièrement flyé, comme la néerlandaise Egmond ou l'italienne Eko. Il y a eu beaucoup de livres sur la six-cordes, mais celui-ci est vraiment plus classe que la moyenne.  -Jean-Christophe Laurence

Vinyles, l'art du disque, de Richard Gouard, Christophe Geudin, Gregory Bricout. Éditions de la Martinière, 351 pages, 92,95$

La pochette de disque est désormais considérée comme une oeuvre d'art. Depuis la disparition officielle du vinyle, plusieurs livres ont été consacrés à cette forme d'expression unique qui mélange musique, photo, graphisme et arts visuels. Dernier en date: Vinyles, l'art du disque pourrait être vu comme une oeuvre d'art en soi. Cette brique de 350 pages présente plus de 200 pochettes de microsillons qui ont marqué le rock des années 60 et 70. Les pochettes sont reproduites en couleurs dans leur format d'origine (le livre est énorme) et visuellement, le résultat est somptueux. Le seul hic, c'est qu'on a l'impression d'avoir déjà vu ce livre plusieurs fois. De Roger Dean (Yes) à Hipgnosis (Pink Floyd), le choix des créateurs n'offre pas de grosses surprises. Quant à celui des pochettes (Led Zep, Velvet Underground, Queen etc.), il s'avère assez convenu, voire paresseux. Vinyle, l'art du disque reste quand même une bonne introduction au sujet, la seule, à notre connaissance, à avoir été écrite en français. - Jean-Christophe Laurence

Les Rolling Stones, de Glenn Crouch. Éditions Caractère, 64 pages, 44,95$

Ce beau livre abondamment illustré raconte de façon sommaire les 50 ans des Rolling Stones. Chacun d'eux a droit à son portrait et des collaborateurs de la première heure font l'objet d'un encadré. Outre des photos qu'on n'a pas vues souvent, ce livre vaut surtout pour l'ajout de fac-similés: affiche ou billet de spectacle, message de Brian Jones à une admiratrice, carte postale de Mick Jagger à sa compagnie de disques, photo dédicacée du groupe à New York en 1997... - Alain de Repentigny

Trolls, de Brian et Wendy Froud. Fetjaine, 144 pages, 40$

Brian et Wendy Froud ont visité Faerie à bien des reprises depuis qu'aux côtés de Jim Henson, ils ont travaillé sur le film Dark Cristal. On ne compte plus, depuis, les très beaux livres qu'ils ont publiés sur les fées, les elfes, les gnomes. Voici maintenant Trolls, leur somptueux coup de chapeau à ces êtres légendaires dont ils révèlent ici les coutumes, les moeurs et les rituels à travers des contes poétiques, des illustrations superbes de Brian et des «¿mises en situation¿» mettant en vedette les poupées fabuleuses fabriquées par Wendy. Un voyage magnifique. - Sonia Sarfati

Tolkien - L'Encyclopédie illustrée, de David Day. Hachette, 280 pages, 39,95$

Tolkien - L'encyclopédie illustrée de David Day fait l'objet d'une deuxième édition destinée aux explorateurs de la Terre du Milieu - surtout s'ils ne l'ont pas parcourue entre les pages de la première édition du bouquin, parue il y a 10 ans et très complète en soi. Ici, 500 entrées alphabétiques permettent de (re)découvrir la géographie, l'histoire, les peuples, la faune, la flore et les personnages racontés dans Le seigneur des Anneaux, Le Hobbit et autres textes nés sous la plume de J.R.R. Tolkien. Le tout est abondamment illustré. Un essentiel pour les fans. - Sonia Sarfati

Steven Spielberg - Une rétrospective, de Richard Schickel. La Martinière, 280 pages, 49,95$

Ni biographie ni autobiographie, Steven Spielberg - Une rétrospective est constitué de conversations entre le réalisateur de E.T. et le journaliste Richard Schickel. Illustré de photos de production, ce grand ouvrage se penche, chronologiquement, sur chacun des longs métrages réalisés par Spielberg (à l'exception de Lincoln, en postproduction au moment de la publication). On y découvre les raisons qui ont poussé le réalisateur à s'immerger dans tel ou tel projet ainsi que des anecdotes de tournage. Une autocritique, aussi. Car Steven Spielberg n'est pas satisfait de tous ses films.  - Sonia Sarfati

Le XXe siècle en 2000 dessins de presse, de Jacques Lamalle, Patrice Restrohan. Les Arènes, 605 pages, 115,95$

Les caricatures de Mahomet qui ont ébranlé la planète média en 2005 ont confirmé la redoutable efficacité du dessin de presse. Sous ses dehors inoffensifs, cet «art journalistique» est plus efficace qu'un éditorial. Il peut aller là où les mots ne suffisent pas. Il peut montrer l'innommable. Pas étonnant, à cet égard, que le XXe siècle soit considéré comme l'âge d'or du dessin de presse. Du nazisme au communisme en passant par le Vietnam, le Rwanda, la chute de l'URSS, la montée du nucléaire, les indépendances coloniales ou les deux guerres mondiales, cette période fertile en événements s'est révélée une grande source d'inspiration pour les caricaturistes. La preuve avec cet imposant volume de 600 pages, qui reproduit 2000 dessins de presse parus en France au XXe siècle. Un peu trop «franco-français» à notre goût, mais tout de même. Quel regard sur notre histoire récente! - Jean-Christophe Laurence

L'homme et la mer, de Yann Arthus-Bertrand et Brian Skerry. Aux Éditions La Martinière, 304 pages, 59,95$

Célèbre pour ses saisissantes photos aériennes prises aux quatre coins de la planète, Yann Arthus-Bertrand offre cette fois-ci un vaste et fouillé ouvrage sur les océans. Riche en informations sur les mondes marins- en guise d'intro, le livre dresse une liste des produits de la mer à privilégier, consommer modérément et éviter- ce costaud ouvrage est un pur plaisir pour les amoureux de la mer. Vues aériennes et plans rapprochés de bêtes aquatiques, photos saisissantes d'un macro village niché au beau milieu d'un océan, chapitre sur la surpêche... Tout y est. - Sylvie St-Jacques

Tout sur la photographie - Mouvements et chefs-d'oeuvre. Collectif. Hurtubise, 575 pages, 34,95$

Tout sur la photographie? Peut-être pas, mais presque.... En 575 pages, cet ouvrage de qualité aborde l'histoire de la photographie moderne sous plusieurs angles. On y reproduit des tas de photos célèbres, en expliquant comment elles ont été prises. Chaque photo est scrutée à la loupe et commentée. On y recense aussi les plus grands photographes, leur philosophie et les multiples courants qui ont fait évoluer le genre, de la photo de rue à l'avant-garde mexicaine. En un coup d'oeil, on a l'essentiel et même un peu plus. Par contre, si vous voulez des informations techniques sur le type de lentille, de flash ou l'appareil utilisé, vous serez déçus. Ce livre s'adresse davantage aux amateurs d'art qu'aux «geeks» du kodak. Une introduction de luxe à un univers sans limites.  - Jean-Christophe Laurence

Les archives secrètes du Vatican, sous la direction de Sergio Pagano. Éditions Michel Lafon, 249 pages, 39,95$

Un acte d'inquisition dans le cadre du procès des Templiers. Des lettres de Lucrèce Borgia, fille d'un pape, du successeur de Gengis Khan ou encore de Pie XI à Hitler. La rétractation de maître Eckart, un philosophe allemand très en vogue chez les humanistes d'aujourd'hui. Les résumés des procès de Giordano Bruno et celui de Galilée. Le dogme de l'Immaculée Conception. Ce magnifique volume, tiré d'une exposition à Rome plus tôt cette année, explique l'importance de 105 documents originaux des archives du Vatican. Un condensé d'histoire et de culture.  - Mathieu Perreault

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer