Un livre sur le hockey signé Stephen Harper

Le livre du premier ministre Stephen Harper n'a... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Le livre du premier ministre Stephen Harper n'a pas encore de titre, mais il sera publié simultanément en français et en anglais par les éditions de l'Homme et Simon & Schuster.

Photo: archives Reuters

Partager

(Ottawa) Un premier article sur votre liste de cadeaux de Noël? Les éditions de l'Homme ont annoncé hier que le fameux livre de Stephen Harper sur l'histoire du hockey sera finalement en vente en novembre prochain. Le titre n'a pas encore été choisi.

Le premier ministre canadien planche sur le manuscrit depuis plus de sept ans. Ce projet était devenu un sujet de raillerie parmi ses adversaires, qui remettaient jusqu'à son existence en question.

Les éditions de l'Homme et la maison Simon & Schuster, qui publieront simultanément le livre en français et en anglais, ont mis un terme aux spéculations en annonçant hier que l'ouvrage était bel et bien terminé. À noter que les profits réalisés par le premier ministre seront versés à un fonds d'aide aux familles de militaires.

Le livre «raconte l'histoire fascinante, mais peu connue, des origines du hockey professionnel» au tournant du XXe siècle, peut-on lire dans le communiqué de presse diffusé par les maisons d'édition hier. «Cette histoire complète relate également les premiers défis pour l'obtention de la Coupe Stanley, l'ascension du hockey professionnel ainsi que la montée d'équipes et de joueurs de Toronto depuis longtemps oubliés.»

M. Harper a dit avoir beaucoup appris sur l'évolution de ce sport et son rôle dans la vie du pays à cette époque. «Aux premiers jours du hockey professionnel, des hommes autoritaires et compétitifs se sont livré de véritables batailles pour façonner le jeu», a-t-il déclaré dans ce communiqué.

Harper l'a-t-il écrit lui-même?

Passionné de hockey, Stephen Harper a déjà indiqué qu'il faisait avancer son projet à raison de 15 minutes par jour, comme passe-temps en marge de ses responsabilités de chef d'État. Mais bien qu'il ait lui-même mené une bonne partie des recherches, il a fait appel à certains collaborateurs.

C'est le cas notamment d'un journaliste du Globe and Mail, Roy MacGregor. L'avocat Michael Levine, qui représente les intérêts de M. Harper, affirme qu'il s'agissait strictement de services-conseils en matière de rédaction. «Ça n'a pas été, de quelque manière que ce soit, écrit par quelqu'un d'autre», a affirmé Me Levine.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer