Tous ces chemins que nous n'avons pas pris: un Boyd moyen ***

Tous ces chemins que nous n'avons pas pris,... (IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS DU SEUIL)

Agrandir

Tous ces chemins que nous n'avons pas pris, de William Boyd

IMAGE FOURNIE PAR LES ÉDITIONS DU SEUIL

La PresseJosée Lapointe 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

On aime William Boyd, son imagination, son écriture élégante, son ironie toute britannique. On retrouve tout cela dans ce recueil de nouvelles qui raconte des destins qui changent sur des coups de tête, des décisions plus ou moins bien avisées ou des rencontres inattendues.

Un livre en dents de scie, par contre, qui fait parfois un peu vieillot dans ses thèmes: mettre, par exemple, en scène deux ex, un prof et son étudiante, n'est pas particulièrement innovateur. Mais il surprend aussi par moments par ses sujets originaux, comme l'histoire de ce soldat allemand qui s'attache intensément à un chimpanzé.

Le recueil est toutefois dominé par les deux derniers récits, beaucoup plus longs, où l'auteur laisse se développer avec bonheur ses histoires. Celle, lancinante et amusante, d'une jeune femme qui se cherche, et celle d'un comédien qui vit une aventure rocambolesque et totalement cinématographique.

La verve de William Boyd s'y déploie alors parfaitement, et on s'en délecte vraiment, mais on ressort de ce livre avec l'impression que l'auteur n'a pas écrit un livre à la hauteur de son talent.

Un Boyd moyen, c'est pas mal, mais on espère qu'il retrouvera la forme pour son prochain roman.

* * *

Tous ces chemins que nous n'avons pas pris. William Boyd. Éditions du Seuil. 204 pages.




la boite:1600147:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

la boite:219:box
image title
Fermer