La fille de Kenyon Street: héros malgré lui... ***1/2

La PresseNorbert Sphener, collaboration spéciale 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Norbert Spehner

collaboration spéciale

La Presse

Ancien inspecteur d'élite de la police de Washington, Frank Marr est devenu détective privé et travaille pour Leslie Costello, avocate de la défense avec laquelle il entretient une relation amoureuse.

Marr a été «démissionné» de la police à cause de son goût immodéré pour la cocaïne. Il se drogue depuis des années, mais tente de cacher son vice. Un jour, en tentant de dérober la réserve de stupéfiants d'un groupe de trafiquants, il découvre par hasard une jeune fille nommée Amanda, séquestrée dans leur maison de Kenyon Street.

Du jour au lendemain, il est considéré comme un héros, ce qui a des conséquences inattendues: une famille le supplie de retrouver leur adolescente disparue. La jeune fille fréquentait la même école qu'Amanda.

Après avoir longuement hésité, Frank accepte de s'occuper de cette affaire qui va s'avérer plus périlleuse que prévu. Avec ses méthodes expéditives (pas de pitié pour les trafiquants, les violeurs et les proxénètes) et son humour un peu cynique, Frank Marr est un antihéros avec lequel on ne peut s'empêcher de sympathiser malgré ses nombreux défauts.

La fille de Kenyon Street, de David Swinson, est le premier roman de cette série plus que prometteuse.

* * * 1/2

La fille de Kenyon Street. David Swinson. Calmann-Lévy 352 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer