Dans une coque de noix: un drame perçu de l'intérieur ***1/2

Dans une coque de noix, d'Ian McEwan... (Image fournie par Gallimard)

Agrandir

Dans une coque de noix, d'Ian McEwan

Image fournie par Gallimard

La PresseJanie Gosselin 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'auteur d'Expiation propose un nouveau roman dérangeant, avec une prémisse singulière: et si un foetus pouvait entendre, comprendre, analyser ce qui se passe au-delà du ventre de sa mère?

Dans son liquide amniotique, le narrateur entend autant les ébats sexuels de sa mère avec son amant, le frère de son père, que les nombreux balados qu'elle écoute. Il est préoccupé par les changements climatiques. Il a un avis sur les vins qu'il consomme déjà.

Et sur le drame qui se trame à l'extérieur, alors que sa mère et son oncle complotent pour tuer son père, un poète mou. Présenté comme «une réécriture d'Hamlet in utero», Dans une coque de noix fait plusieurs clins d'oeil à la pièce de Shakespeare: le titre, la cuisine danoise et les personnages - Trudy, la Gertrude du drame, et Claude/Claudius -, notamment, qui explorent l'avenue du poison dans l'oreille pour éliminer le mari cocu.

Mais le roman est résolument ancré dans le XXIe siècle, avec des références à l'actualité, comprises par cet enfant à naître loquace et philosophe. Le tout teinté d'humour et de descriptions détaillées de l'univers d'un foetus.

Si on accepte la proposition de base et ses quelques incohérences, on se laisse transporter par ce roman intrigant et original.

* * * 1/2

Dans une coque de noix. Ian McEwan. Gallimard. 212 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer