Sous la même étoile: un amour interdit ***1/2

Sous la même étoile...

Agrandir

Sous la même étoile

La PresseLaila Maalouf 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'est une histoire d'amour impossible; un amour perdu d'avance, foudroyant, affligeant, entre une traductrice israélienne de passage à New York et un artiste palestinien établi dans la métropole.

Un roman inspiré de la vie de l'auteure israélienne Dorit Rabinyan, banni des écoles en Israël de surcroît - interdiction qui a suscité un tollé et fait exploser les ventes du livre après sa parution originale en hébreu, en 2014, multipliant par le fait même les demandes de traduction à l'étranger.

Dès le premier contact, Liat et Hilmi tombent amoureux et deviennent rapidement inséparables. Mais la jeune femme se doute déjà qu'elle devra renoncer à lui, sachant que ses parents n'accepteraient jamais qu'elle se lie avec un garçon palestinien.

Incapable d'admettre que leur relation pourrait être plus que «temporaire», elle raconte avec émotion les quelques mois qu'ils ont passés ensemble.

Tandis qu'en filigrane se dessine un hommage touchant à l'être impétueux que la jeune femme a aimé, le fil de leur relation - des déchirements incessants aux échanges tumultueux qui surviennent chaque fois qu'il est question de politique - dévoile ce qui pourrait ressembler à une triste métaphore de la situation sur leur terre d'origine.

* * * 1/2

Sous la même étoile. Dorit Rabinyan. Les Escales. 391 pages.




À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer