Arrête avec tes mensonges: la morsure du sentiment amoureux ***1/2

Après une vie passée à inventer des histoires, Philippe Besson confie s'être... (Image fournie par Julliard)

Agrandir

Image fournie par Julliard

La PresseLaila Maalouf 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après une vie passée à inventer des histoires, Philippe Besson confie s'être enfin décidé à écrire dans ce livre la vérité sur son premier amour, qui lui a inspiré tant de romans par la suite.

Ce souvenir de jeunesse le rattrape après une rencontre inattendue et il replonge dans l'année de ses 17 ans, alors qu'il est d'une timidité excessive et que de nombreuses rumeurs courent déjà à son sujet. C'est l'année où il partage des moments d'une intensité troublante avec Thomas Andrieu, jeune homme distant qui appartient à un autre monde (et dont il utilisera même le nom pour l'un de ses personnages, des années plus tard).

C'est l'histoire d'un amour impossible et clandestin, qui le fait souffrir avant de disparaître de sa vie. C'est également la découverte de ce qu'il appelle « la morsure du sentiment amoureux », du manque et de l'attente, du dénuement provoqué par la privation insupportable de l'autre.

Besson scrute en fin connaisseur la douleur engendrée par l'amour et dévoile - sans rien cacher - cette part de lui-même qui a fait de lui un romancier si précis quand il s'agit de disséquer les sentiments et la perte.

***1/2

Arrête avec tes mensonges

Philippe Besson

Julliard

198 pages

Extrait

«Le sentiment amoureux, il me transporte, il me rend heureux. Mais il me brûle aussi, il m'est douloureux, comme sont douloureuses toutes les amours impossibles.

Car, de cette impossibilité, j'ai une conscience aiguë.

La difficulté, on peut s'en accommoder; on déploie des efforts, des ruses, on tente de séduire, on se fait beau, dans l'espoir de la vaincre. Mais l'impossibilité, par essence, porte en soi notre défaite.

Ce garçon, à l'évidence, n'est pas pour moi.»




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer