La nuit avec ma femme: rêverie éveillée ***1/2

La nuit avec ma femme, de Samuel Benchetrit... (Image fournie par Plon)

Agrandir

La nuit avec ma femme, de Samuel Benchetrit

Image fournie par Plon

La PresseLuc Boulanger 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

«Mon histoire avec Marie [Trintignant] n'est pas terminée. Elle est toujours là», a confié l'auteur et cinéaste Samuel Benchetrit à Elle France, à la sortie de son livre La nuit avec ma femme, en août dernier.

Un autre livre sur l'affaire Bertrand Cantat, soupirez-vous? Après Ma fille, Marie de Nadine Trintignant, puis Méfaits divers, le témoignage de Xavier Cantat (le frère de l'autre) paru en 2005, deux ans après la mort de l'actrice. 

Or, si Samuel Benchetrit a attendu les 18 ans de son fils Jules (qu'il a eu avec Trintignant) avant d'écrire sur le meurtre de son ex, c'est afin de prendre une (saine) distance.

La nuit avec ma femme est un très beau livre. À la fois roman et journal intime, l'auteur nous y entraîne dans une rêverie éveillée. Un songe où se profile l'image de Marie; «une femme aimante», malgré ses excès.

L'auteur donne sa version sans tomber dans la morale, mais ne cache pas son mépris pour Cantat, un «pauvre type qui ne fait que chialer» (pleurer). 

Un récit écrit simplement, mais traversé par la mélancolie et la sensibilité de Benchetrit, et une belle réflexion sur la mort et la vie, qui ne sont pas toujours le contraire l'une de l'autre.

* * * 1/2

La nuit avec ma femme. Samuel Benchetrit. Plon, 170 pages.




publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer