Comme des sauvages: le poids des secrets ***1/2

Comme des sauvages, d'Emmanuelle Tremblay... (IMAGE FOURNIE PAR LEMÉAC)

Agrandir

Comme des sauvages, d'Emmanuelle Tremblay

IMAGE FOURNIE PAR LEMÉAC

La PresseLaila Maalouf 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les secrets, la honte, les mensonges, le silence, la culpabilité. Puis cette phrase qui revient constamment: «On n'est pas des sauvages.»

Les Santerre, c'est une tribu dont les membres n'ont pas la réputation d'être des enfants de choeur. Dans le village, un mal obscur a fait fuir les filles de la famille. La petite dernière, Viviane, est partie étudier à San Francisco, mais la voici de retour au chevet de sa grand-mère mourante, Rose, qui l'a élevée en l'absence de ses parents.

À travers sa propre histoire se déploie celle de trois générations de femmes. Maintenant que la matriarche se meurt, Viviane veut tout savoir sur son passé, celui de sa mère et de ses tantes qui ont grandi aux dernières heures de la répression cléricale et aux balbutiements des antidépresseurs, prescrits aux femmes au foyer pour stabiliser leurs humeurs.

L'auteure brosse la fresque d'une société en mutation, mêlant passé et présent, des années 60 au nouveau millénaire, au sein d'une famille où continuent à rôder fantômes et non-dits.

L'oeuvre qui en résulte est un roman d'une force étonnante, qui lève les tabous sur la condition des femmes à l'époque de la libération sexuelle, et inspire la révolte.

* * * 1/2

Comme des sauvages. Emmanuelle Tremblay. Leméac. 248 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer