Dodgers: l'équipée sauvage *****

Dans ce premier polar tout à fait étonnant (un des meilleurs publiés dans la... (IMAGE FOURNIE PAR LE SEUIL)

Agrandir

IMAGE FOURNIE PAR LE SEUIL

La PresseNorbert Spehner 5/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Norbert Spehner

Collaboration spéciale

La Presse

Dans ce premier polar tout à fait étonnant (un des meilleurs publiés dans la première moitié de 2016), Bill Beverly met en scène quatre protagonistes issus des ghettos noirs de Los Angeles.

East, le plus posé de la bande, est un ado de 15 ans. Son frère Ty n'a que 13 ans, mais c'est un tueur psychopathe, un fêlé de la pire espèce totalement incontrôlable. Michael, le plus âgé, est un pseudo-étudiant qui trafique sur les campus et Walter, 17 ans, plutôt corpulent, est un as de la techno.

Leur mission: aller dans le Wisconsin pour abattre un juge, témoin gênant dans un procès à venir. Commence alors une équipée sauvage de plus de 3000 km truffée d'embûches.

Dès les premières pages, la tension est palpable car le danger est partout: dans les relations tendues entre les membres de ce groupe disparate, à l'extérieur, dans les comtés racistes où la vie d'un Noir ne vaut pas cher.

La folle virée va très vite tourner au cauchemar et changer à jamais la vie des protagonistes, notamment celle du jeune East dont le destin prendra une direction pour le moins surprenante. Cette intrigue criminelle, à la poésie tragique, est aussi un passionnant voyage initiatique.

Remarquable!

* * * * *

Dodgers. Bill Beverly. Seuil, 338 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer