Les méduses ont-elles sommeil?: beauté hallucinée ***

La PresseJosée Lapointe 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Chaque époque a ses drogues et ses victimes. Dans ce récit qui s'inspire de sa vie, la Française Louisiane C. Dor raconte la descente aux enfers d'Hélène, Christiane F. du XXIsiècle qui vivra une chute de huit mois après être tombée dans les bras de Coco - la cocaïne - et de Marie - la MDMA.

Élevée en banlieue, la jeune femme de 18 ans débarque à Paris chez sa cousine Laurine, qui l'initie à la vie nocturne de la grande ville. C'est la révélation, et le début de la fin pour la jeune fille qui connaîtra le parcours typique du junkie, arrêtant de s'alimenter et de dormir - à quoi bon? -, et qui ira de mauvaise rencontre en mauvaise rencontre jusqu'au choc final.

S'il n'y a rien de nouveau dans le propos, la manière dont l'auteure parle de la drogue et de ses effets est vraiment poétique et imagée. On vogue et on dérive avec elle, dans sa tête et dans son corps.

Mais en nous transmettant la beauté hallucinée de ses voyages, elle réussit tout autant à communiquer le malaise et l'inconfort physique, sans jamais appuyer sur le bouton moralisateur.

Un petit livre étrangement beau, qui fait peur sans en avoir l'air. 

* * *

Les méduses ont-elles sommeil?, Louisiane C. Dor, Édito, 86 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer