La jeune épouse: entre admiration et agacement ***

La PresseJosée Lapointe 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Josée Lapointe

Éducation sentimentale légèrement tordue, réflexion sur le processus d'écriture, roman historique élégant, histoire d'amour incroyable, il y a plusieurs niveaux dans ce nouveau roman d'Alessandro Baricco.

S'il décrit la déliquescence de l'Italie du début du XXsiècle en ne cachant pas sa source d'inspiration - Le guépard de Lampedusa -, l'exercice de style de Baricco suscite autant l'admiration qu'un certain agacement.

La Jeune Épouse raconte donc l'arrivée d'une jeune femme dans une riche famille aux habitudes étranges, en vue de son mariage avec le Fils. Mais le Fils est à l'extérieur du pays et hormis des envois réguliers de cadeau, il ne donne plus signe de vie.

En attendant, la Jeune Épouse aura droit à un apprentissage sensuel de la part de la Fille handicapée, de la Mère fantasque et du Père mélancolique, entre séances d'onanisme et dévoilements d'histoires secrètes. Le tout entrecoupé d'incursions dans l'intimité de l'écrivain écrivant et avec une narration qui passe de la troisième à la première personne sans avertissement.

C'est beaucoup (trop) pour un seul livre. Ainsi, malgré son humour, sa sensualité et sa légèreté toujours aussi aérienne, on doit avouer que voilà un Baricco plutôt moyen - ce qui par ailleurs n'est déjà pas si mal.

* * *

La jeune épouse. Alessandro Baricco. Gallimard, 224 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer