Critique

Et j'ai su que ce trésor était pour moi: joli jeu littéraire ***1/2

La PresseRudy Le Cours 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rudy Le Cours
Rudy Le Cours
La Presse

Julia et Marc s'aiment passionnément. Ils sont aussi écrivains et se fréquentent en se racontant des histoires qu'ils inventent pour se séduire, tout en cultivant leurs secrets.

Un jour Julia se retrouve clouée dans un lit d'hôpital. Marc la veille et lui raconte des histoires qu'il invente, les entremêlant de rappels de leur vie ensemble.

Il y a celle de Nora, cette femme qui assomme son mari à coups de pelle pour récupérer ses enfants, celle de Louise, agent secret qui s'amourache de son jeune professeur de piano qu'elle entraîne dans une mission en Bosnie, celle de Ghita, l'infirmière qui veille Julia et qui se laisse flirter par Marc qui a déjà été l'amant de Nora... Et il y a celle de Marc qui perce le mystère de Julia.

Laclavetine est un spécialiste de la nouvelle. Il parvient dans ce roman à en tresser plusieurs, à multiplier indices, fausses pistes et retournements. Il déploie avec brio sa maîtrise de plusieurs styles, sa capacité à croiser les lignes narratrices et surtout à faire passer de très beaux moments aux épris de littérature qui seront tendus, émus, surpris, mais jamais déçus. 

* * * 1/2

Et j'ai su que ce trésor était pour moi. Jean-Marie Laclavetine. Gallimard, 275 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer