Terreur domestique: terreur à Trois-Rivières ****

La PresseNorbert Spehner, collaboration spéciale 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Norbert Spehner

collaboration spéciale

La Presse

En 2015, Guillaume Morrissette a fait une entrée remarquée dans le polar québécois avec L'affaire Mélodie Cormier (Guy Saint-Jean), remportant, entre autres, le Prix du premier polar au gala de Saint-Pacôme.

Il remet cela avec Terreur domestique, dont l'action se passe à Trois-Rivières. D'abord, il y a une série d'explosions suspectes faisant quelques victimes et qui pourraient être provoquées par un groupe terroriste, puis survient un assassinat en pleine rue.

L'inspecteur Jean-Sébastien Héroux et son équipe ne savent plus où donner de la tête face à la menace qui s'abat sur la ville. En parallèle avec l'enquête des flics, nous suivons les agissements criminels de trois délinquants dangereux qui se sont trouvé une soudaine et curieuse vocation de révolutionnaires.

Dès les premières pages, le lecteur est accroché par cette histoire menée de main de maître par un conteur habile qui sait maintenir le rythme et le suspense.

Sans temps mort et sans descriptions inutiles, l'action déboule de manière continue jusqu'au dénouement, et cela, sans aucun artifice ni invraisemblance. Une belle réussite, par un auteur bourré de talent.

* * * *

Terreur domestique. Guillaume Morrissette. Guy Saint-Jean éditeur, 372 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer