Les douze portes dans la maison du sergent Gordon: pays à l'agonie ***1/2

La PresseFrançois Richard 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le premier roman de l'auteur zimbabwéen George Makana Clark, Les douze portes dans la maison du sergent Gordon, entraîne le lecteur dans une odyssée cauchemaresque et magnifique à travers cinq décennies de l'histoire de l'ancienne Rhodésie.

Le récit débute à notre époque avant de reculer dans le temps, en quête d'explications pour la dureté du présent. Métis se faisant passer pour un Blanc dans un pays appliquant une ségrégation raciale implacable, Gordon navigue entre les strates sociales d'une Rhodésie impériale qui se braque une dernière fois avant de céder devant l'assaut d'une armée de libération clandestine.

Réduit en esclavage dans une mine dont les forçats ne voient jamais la lumière du jour, Gordon fait le bilan de son parcours. Isolé dans la ferme familiale par un père voulant dissimuler ses origines africaines, pensionnaire dans une mission chrétienne aux relents totalitaires, adolescent en fugue dans une réserve d'autochtones xhosas, membre de la guérilla, puis de l'armée rhodésienne, le destin de Gordon et celui de son pays s'entrechoquent violemment.

L'onirisme et la divination permettent aux personnages de donner un sens à leurs souffrances, au sein d'un univers dont l'inhumanité est rendue sans concession.

* * * 1/2

Les douze portes dans la maison du sergent Gordon. George Makana Clark. Anne Carrière. 305 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer