Ça aussi, ça passera: le vide d'un double deuil ***

La PresseRudy Le Cours 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Rudy Le Cours
Rudy Le Cours
La Presse

Blanca vit un double deuil qui fait place à un vide vertigineux: celui de sa mère qu'elle a accompagnée sur le chemin de sa mort lente et celui de sa jeunesse auquel elle ne se résigne guère.

Pour les vacances, elle quitte son appartement de Barcelone pour la maison de campagne de sa mère à Cadaqués, joli village de pêcheurs envahi par les vacanciers durant l'été.

Elle ne s'y rend pas seule, mais en compagnie de ses fils. Leurs pères les y rejoindront ainsi que l'homme marié qui lui donne des rendez-vous clandestins à l'hôtel.

Entre les réminiscences de ses échanges avec sa mère, il y a le vin, l'herbe et la baise: le farniente bobo, en somme. Et surtout la vacuité du narcissisme: que deviendra-t-elle, désormais seule maîtresse de sa vie à l'aube de sa cinquième décennie?

L'intérêt de ce court roman est dû avant tout à la façon attachante dont l'héroïne qu'on devine être l'auteure aborde la rupture définitive du rapport avec sa mère. Quant au second deuil, il est avant tout nié à coups d'expédients et de superficialité reflétant un nombrilisme qui en fera bâiller plus d'un(e).

* * *

Ça aussi, ça passera. Milena Busquets. Gallimard, 176 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer