Hanoï: un écho de trompette ***1/2

La PresseAndrée LeBel 3/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Andrée Lebel
La Presse

David a hérité de deux cultures (père brésilien et mère mexicaine) tandis qu'Alex vient d'une lignée de femmes vietnamiennes qui ont aimé des Américains. Ces enfants d'immigrés vivent à Chicago où ils essaient de trouver leur voie à travers les écueils du quotidien.

Au début de la trentaine, David apprend qu'il est atteint d'un cancer en phase terminale. Refusant la pitié, il annonce un voyage et distribue toutes les choses qui lui appartiennent, son intention étant d'aller discrètement mourir au loin.

De son côté, Alex se bat pour survivre, étudier et élever seule son fils. Ces deux solitudes se rencontrent et prennent appui l'une sur l'autre pour quelques mois. Passionné de jazz, David joue de la trompette: l'écriture semble suivre le rythme de la musique, ce qui crée une atmosphère intimiste.

Immigration, métissage et diversité culturelle sont au coeur du roman de cette auteure brésilienne qui vit aux États-Unis. Il y est beaucoup question des rencontres et des événements qui permettent d'avancer ainsi que de l'importance relative des choses qui meublent l'existence de chacun.

À la fois profond et léger, Hanoï présente une facette originale de la littérature brésilienne. À lire en écoutant Miles Davis.

* * * 1/2

Hanoï, Adriana Lisboa, Métailié, 176 pages.

Partager

À découvrir sur LaPresse.ca

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer