Le géant enfoui: brumes fantastiques

La PresseJean-François Villeneuve 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le romancier anglais Kazuo Ishiguro plonge dans les brumes de la Grande-Bretagne à peine christianisée dans son plus récent roman, Le géant enfoui. Pour ce faire, il emprunte les sentiers fantastiques défrichés par Tolkien et la légende du roi Arthur, tout en conservant le style qui l'a rendu célèbre.

Dans une écriture envoûtante, proche du conte, les personnages principaux, deux vieillards à la mémoire aussi chancelante que la démarche, quittent leur village creusé dans une colline et partent à l'aventure pour retrouver un fils dont ils ne se souviennent plus vraiment.

Sur leur chemin, ils croiseront différents soldats, héros, chevaliers et autres créatures, sans oublier, bien sûr, la rumeur persistante d'un dragon causant moult maux au pays, récit fantastique oblige.

L'homme et la femme réalisent que ce qu'ils croient être leur vie n'est peut-être qu'un écran de fumée qui les empêche de se remémorer les bons comme les mauvais souvenirs. La guerre et la mélancolie, thèmes souvent présents dans l'oeuvre d'Ishiguro, sont omniprésentes, mais toujours en périphérie.

Les personnages répètent des discussions au fur et à mesure qu'un nouveau pan de leur passé émerge, reconstruisant chaque fois leur histoire avec ces morceaux de casse-tête. Le procédé permet de pénétrer graduellement dans l'intimité, tout en avançant, lentement, vers les révélations finales qui dévoileront quelques clés de réponse.

Les bribes de mémoire qui assaillent le vieux couple laissent dans l'incertain tout autant le lecteur que Beatrice qui, marchant en forêt, appelle constamment son mari Axl pour s'assurer qu'il ne disparaît pas derrière elle, comme le font leurs souvenirs. Il en résulte une lecture envoûtante pour les amateurs du genre fantastique, mais aussi pour les néophytes de passage dans ces contrées nuageuses racontées par Ishiguro.

Qui est Kazuo Ishiguro?

Né il y a 60 ans à Nagasaki au Japon, mais vivant Grande-Bretagne depuis sa jeunesse, il a plusieurs best-sellers à son actif, traduits en une quarantaine de langues. Deux adaptations cinématographiques de ses oeuvres ont vu le jour, dont celle de The Remains of the Day (Les vestiges du jour), mettant en vedette Sir Anthony Hopkins et Emma Thompson. Pour le même ouvrage, il a reçu le prix Man Booker pour une fiction, en 1989. Il est aussi chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres de France.

* * * *

Le géant enfoui. Kazuo Ishiguro. Traduit de l'anglais par Anne Rabinovitch. Fides, 410 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer