Le maître: un puits de sagesse ****

La PresseAndrée LeBel 4/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Andrée Lebel
La Presse

À la fois roman et conte philosophique, Le maître est d'une actualité renversante. Patrick Rambaud s'est inspiré des écrits du philosophe Tchouang Tseu pour décrire l'époque méconnue et licencieuse de l'avant-Chine.

L'action se situe au pays de Song il y a 2500 ans. Les Royaumes combattants veulent conquérir de nouveaux territoires et imposer leur puissance. Tchouang, que nous suivons de la naissance jusqu'à l'épuisement de ses forces, refuse le pouvoir et les doctrines.

Au fil de ses aventures et des saisons de sa vie, il réfléchit et disserte sur l'essence de l'être humain. Même si les religions n'existent pas encore, le philosophe encourage ses contemporains à prendre leurs distances des traditions et des maîtres à penser qui visent à les asservir.

Il s'efforce de vivre en accord avec ses idées, favorise le calme et la lenteur. Cela n'est pas toujours facile puisqu'il doit affronter les problèmes qui sont encore ceux d'aujourd'hui, entre autres la corruption et le pillage de la nature.

«La laideur de ce monde, voyez-vous, c'est de croire qu'il nous appartient», dit Tchouang. Le roman de Patrick Rambaud, membre de l'académie Goncourt, renferme quantité de phrases à méditer. 

* * * *

Le maître. Patrick Rambaud. Grasset, 240 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer