Les barbares - essai sur la mutation ***1/2

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Caroline Rodgers

Collaboration spéciale

La Presse

Qui est, à notre époque, le nouveau barbare? Pour Alessandro Baricco, c'est l'inculte, le superficiel, celui qui croit pouvoir se passer d'une culture dite «classique» parce qu'il n'a qu'à chercher ce qu'il ignore sur Google en cas de besoin.

C'est l'être numérique qui surfe d'une information à une autre au lieu d'approfondir. Un spécimen moderne que l'auteur analyse dans cet essai d'abord publié par épisodes dans le quotidien La Republica, en 2006. Pour comprendre la culture du barbare, l'auteur de Soie nous parle du vin, du football (celui du ballon rond), de la musique classique et des livres.

Sans être moralisateur, il nous parle aussi de la notion presque perdue d'effort. Un exposé fascinant. Avec une intuition formidable, l'écrivain a bien cerné la nature du phénomène. Son essai préfigure des ouvrages publiés plus tard qui iront dans le même sens en se basant sur la science, comme Internet rend-il bête? de Nicholas Carr.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer