Dans les yeux des autres: récit dissonant **

La PresseMarielle Bedek 2/5

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Anna et Molly Jacob (noms empruntés aux personnages du Carnet d'or, de Doris Lessing) sont deux soeurs que le destin a éloignées, après la publication par Anna du récit de leur jeunesse révolutionnaire.

Devenu un best-seller, le livre a conduit la famille d'Anna à porter plainte contre sa version des événements. Des années plus tard, Anna est perdue dans une vie où elle ne trouve pas de place, Molly est devenue médecin, et leur mère est restée une femme exubérante, aimant attirer l'attention sur elle.

La relation tendue entre les trois femmes constitue le fil du récit, assez ténu, tant les personnalités demeurent floues. Les scènes s'enchaînent, plutôt fades, sans susciter un véritable intérêt. Dans la tête d'Anna, de Molly et de son amant Boris se succèdent les désillusions, les peines et la mélancolie.

La narratrice se pose en complice du lecteur, commente ses personnages, d'un ton volontiers naïf, et cela finit par agacer. Quelques passages plus vivants, où est évoqué l'engagement communiste, ne sauvent pas le roman de la fausse poésie des phrases, des petites réflexions en forme de demi-lieu commun et les citations d'auteurs trop appuyées. 

* *

Dans les yeux des autres. Geneviève Brisac. Éditions de l'Olivier. 306 pages.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires : Arts

Tous les plus populaires de la section Arts
sur Lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer